Macron, réveille-toi.


Je n’aime plus trop caricaturer. C’est fatiguant. Sarko était primaire, on était primaire. Depuis la fin de Sarkofrance en mai 2012, il a même fallu passer par une étape différente, un sas de décompression où nous avons défendu Hollande, de moins en moins pendant 2 ans. Jusqu’à clasher quand Valls fut propulsé à Matignon.

Mais Valls a ramené le PS au niveau de son propre score à la primaire socialiste de 2011. Le PS est en faillite, il a fait appel aux dons ce lundi 12 juin. Valls lui-même n’est plus grand chose maintenant, ça reviendra peut être. Ou pas. Il y a fort à parier que Macron fera tout pour s’assurer que Valls reste bas, très bas, et partout. Pourtant Valls fut l’un des rares de l’ancienne équipe Hollande à s’en sortir pas trop mal à l’issue de ce premier tour législatif.

Macron a réussi tel Louis-Napoléon Bonaparte. Un référendum sur son nom, la majorité du pays à l’époque ne pouvait voter. Aujourd’hui, elle s’abstient par découragement ou indifférence.

J’ai entendu des critiques de la part de soutiens de Macron. En gros, elles se résument en une phrase: vous les Insoumis qui êtes si forts, vous n’avez qu’à vous en prendre qu’à vous même si les gens sont abstenus.

Cet argument est, comment dire… restons poli… Cet argument est débile. Au sens littéral du terme: débile, c’est-à-dire faible.

Les candidats macronistes ont fait la preuve mathématique de leur incapacité à convaincre le pays. 24 millions de personnes en âge de voter se sont abstenues. Que celles et ceux qui pensent que c’est la faute,à Mélenchon se taisent, par décence. Chaque élection présidentielle, depuis l’inversion du calendrier voulue par Jospin, amplifie le succès du vainqueur puisqu’elle décourage les supporteurs des vaincus.

Qui a rappelé que les candidats de la République En Marche ont rassemblé moins d’électrices et d’électeurs que Macron au premier tour de l’élection présidentielle ? Moins de 7 millions de voix, au total, la désertion est collective, générale, totale. Les perdants du 1er tour présidentiel ont davantage morflé que le gagnant Macron.

Par indifférence, une majorité du pays s’est livrée dans des conditions rocambolesques à un homme sans parti ni programme autre que la continuation de celui de son prédécesseur, mélangé avec celui du prédécesseur d’avant, et sans contre-pouvoir.

In fine, la France a donné une vraie leçon au monde démocratique: celle d’une démission collective.

Qui n’est pas dévasté ?

Publicités

27 réflexions sur “ Macron, réveille-toi. ”

  1.  » vous les Insoumis qui êtes si forts, vous n’avez qu’à vous en prendre qu’à vous même si les gens sont abstenus……….

    J’ai longuement réfléchi, à la situation et voici mes conclusions en exclusivité chez Monsieur JUAN

    Ce qui ne passe pas c’est le qualificatif « insoumis » donné aux soutiens de Mélenchon ou de son programme :

    1° ça renvoie leur faiblesse à ceux qui savent qu’ils ne peuvent l’être (entendons nous, je cause programme économique )
    En effet, imaginez les principaux ténors des médias à capital international obligés de dire ou d’écrire « Insoumis » alors qu’ils sont en train de relècher les pieds « d’en marche »… affreux

    2° Une fois éjectés les « extrémistes officiels » il reste en piste les modérés dont le programme consiste à nous rendre anxieux et incertains collectivement sur notre avenir pour s’assurer le leur sans aucun risque, ni besoin matériels…(les fameuses retraites parachutées) publiques et privées..
    D’ailleurs tout en pensant à nous soulager de nos lourdes contraintes légales et sociales à leurs yeux, ces mêmes modérés en profitent pour nous faire le porte monnaie pour notre bien..

    Ici Stanislas, en direct du canapé bloguesque de Monsieur JUAN

    1. « Ce qui ne passe pas c’est le qualificatif « insoumis » donné aux soutiens de Mélenchon »

      Tout à fait d’accord : ils sont totalement soumis à la personne de Mélenchon, quel que soit son programme ( celui de 2017 n’avait que peu de choses en commun avec celui de 2012) , et ils disparaîtront lorsqu’il terminera sa carrière politique, car ils n’existent que par rapport à lui.

      1. « Tout à fait d’accord  »

        Décidément c’est vraiment pas mon jour..

      2. @Elie
        Entre sept et cinq millions de « soutiens » à Mélenchon qui disparaitraient à la fin de carrière d’icelui, ça relève du génocide !

      3. Monsieur le toubib

        Vous êtes d’accord tout seul. Il existe probablement autant de soumis pour Sarkozy, Fillon, Hollande, Le Pen que pour Mélenchon. Pas plus pas moins.

        Votre démonstration de la soumission sous le seul angle des programmes est très intéressant , je vais donc tâcher d’équilibrer votre niveau d’émotion à celui du raisonnement de la manière la plus courte possible.

        1° C’est assez remarquable le nombre de média qui parlent du culte de la personnalité à propos de Mélenchon. Ce n’est pas innocent, que ce soit consciemment ou non, puisque le culte de la personnalité se rapporte le plus souvent à celui des dictateurs. Le mot a été utilisé la première fois en Russie par Croutechef (que mon grand père surnommait « saloperie » en roulant les RRRR…
        Si on considère qu’être couché devant une personnalité est une soumission, il faut attaquer le concept pour Justine Biber, Pamela Anderson, truc Clowney,( j’ai perdu le prénom), Sarko..etc…..

        2° Puisque les journalistes mal informés parlent de culte de la personnalité à propos de Mélenchon, la seule émission C dans l’air scrutée 14 fois (janvier 2017 , source ACRIMED à propos des patronymes donne le résultat suivant :

        – Macron : 471 fois
        – Fillon 441 fois
        – Valls 403 fois
        – Hollande 242 fois
        – Mélenchon : 204 fois..

        On remarque de manière éclatante que s’il y a culte de la personnalité, il va falloir que les journalistes revoient leur critère de référence..

        3° Une petite subtilité ne vous aura certainement pas échappé mais Mélenchon à qui les médias unanimes reprochent le culte de pers…..a développé un programme très détaillé, accompagné des personnages clés et autres techniciens, spécialistes qui ont eu à exposer les tenants et aboutissants de leurs sujets.

        4° Un soumis à proprement parler ne réfléchis pas, il obéit et se contente de suivre les indications les plus simples, y compris jusqu’à l’aliénation de soi même . Il s’avère que le moindre des soumis à Mélenchon, est en réflexion et en réaction par rapport au monde libéral financier qu’on lui impose . Il me semble donc que ce soumis là ne fait que se choisir un personnage ayant l’envergure suffisante pour porter un tel projet alternatif, ce qui n’a rien à voir avec le soumis fillonesque ou macronesque qui est dans la croyance pure.

        Sauf à avoir manqué quelques chose, et en dehors du comptage d’ACRIMED, je ferai remarquer aux médias et à vous-même qu’on a fait que voir répétitivement la gueule à Macron en train d’exploser en vol, que lire du cirage de pompe intensif à longueur de colonne, sans l’ombre du commencement du début d’un programme et sans aucune équipe jusqu’à la dernière minute

        Je pose donc les questions à tous les éditorialistes des médias :

        Qui pratique le plus le culte de la personnalité ? Qui l’a facilité ?

        et par extension l’équipe de députés qui va avoir à donner quitus à une période d’ordonnances à un petit tyran pour casser de l’actif des groupes privés ne seront t’ils pas dans la pleine soumission à Macron ?

        Voila Monsieur le toubib, j’espère que nous serons toujours d’accord après ça, mais vous connaissant, j’en doute.

          1. Ma chère Hélène, merci, il y a un temps pour les blagounettes et un autre pour les explications franches avec les toubibs préférés..

  2. Non, tout faux, la France ne donne pas de leçon, c ‘est l ‘électeur qui la donne .
    Vous plébiscitez mélenchon, mais que représente-t-il seul?
    Combien de parti serait capable d ‘arrivé seul, se basant sur son seul programme en tête d ‘une élection.
    50% des gens ne se dérange plus pour voter, 50% de l ‘ électorat a démissionné, pourquoi, la faute à qui? aux politiques, aux programmes, ou sachant d ‘avance les résultats…. je vais voter, mais je sais par avance que tel et tel parti vont s ‘allier contre mon candidat, dans tout les cas, mon vote ne servira à rien….
    Nous avons la démocratie que nous voulons, la démocratie que nos bulletins veulent.
    Pleurer ne sert à rien, c ‘est contre vous qu’ il faut être en colère, mais comme pour le reste vous préférez accuser l ‘ autre.
    En réalité, votre lacheté devant l ‘ envahissement du pays est poussé jusqu’ à contester votre vote… c ‘est pas moi m ‘ sieu, j ‘ l ‘ai pas fait expré m ‘ sieu….

  3. Je suis d ‘accord avec stanislas. En poussant plus loin, les divers droite ou gauche, donc un fouillis de tout les restes, une foire au tout.
    Les centristes, tristes vrai, mais centre de qui, de quoi.
    Même des républicains,mais il y a 66 millions de républicains en république française.
    Le comble, introuvable partout ailleurs, des communistes. Oser encore se déclarer communiste sans avoir peur du ridicule, mieux oser vouloir y revenir…. y a qu’ en France qu’ on ose ça !
    Et la tête de cambadélis après les résultats, déjà, avoir le toupet de se présenter devant l ‘ électorat après ses déboires avec la justice, trouver des électeurs ayant la stupidité de voter pour lui ( et oui ma brave dame, il y en a eu ) la représentation du PS avec hollande comme guide pendant 5 ans et encore être surpris d’ être viré, dites, faut même pas être con, c ‘est encore plus haut….
    Remarquer, grâce à un vote des députés, les virés ont quand même les joyeuses bien couvertes, comme quoi entre escrocs ce n ‘est pas l ‘ amour vache.
    Avertissement : j ‘ entends déjà la ritournelle d ‘après premier tour, nous en tirons des leçons et je vois des gogos reponger dans la glu .

  4. Lorsque Macron et son gouvernement mettrons en place leur programme, il y en a un paquet qui sortira de l’hypnose médiatique .
    Le réveil risque d’être douloureux et pourrait mal se passer !

    1. Alain bobards

      C’est malheureusement fort possible mais n’oublie pas que comme en Grèce pendant un moment, une bonne partie de la population préfère dérouiller dans le connu que de se lancer dans l’inconnu.

      Or Macron quoiqu’on en dise est un techno du système pro européiste, donc il nous emmène dans une perspective de 5 ans que personne ne peut ignorer (baisse des dépenses, baisse des salaires, baisse du nombre de fonctonnaires, vente des biens publics et surtout démantèlement puis privatisation progressive des prestations sociales famille, maladie, vieillesse, chômage)

      1. @Stan
        Les « acquits sociaux » français n’ont que peu à voir avec ceux des Grecs . C’est pour cela que la suite pourrait être compliquée
        pour LREM

  5.  » Je suis d ‘accord avec stanislas…..

    Hé merde, ma journée vient de basculer d’un coup dans le sordide.

    😀

    1. On ne pourrait plus dire que la France est une monarchie républicaine

    2. Faux. Les gens ont bien le droit de ne pas s’intéresser à la politique !
      Regardez aux USA, 50% d’abstentions systématiquement…
      La proportionnelle intégrale, c’est le retour à la IVème République.

      1. Si Trump avait été élu en France avec les pouvoirs accordés par la 5eme, vous vous seriez bien gardée d’écrire un tel commentaire.

        Comparez ce qui est comparable.

        1. Il y a d’autres exemples, y compris en Europe.
          C’est une tendance lourde de nos sociétés individualistes, où le relativisme règne en maître.

      2. Il n’existe aucune loi électorale parfaite: il faut toujours choisir entre les deux extrêmes :

        la proportionnelle intégrale ( Pays-Bas, Israël, Belgique, IV è République française) , qui représente exactement la Nation ( avec, d’ailleurs, un taux incompressible de 20 à 30 % d’abstentions, sauf vote obligatoire) , donnant lieu à une multitude de partis; système dans lequel ce sont les alliances entre partis qui font et défont les majorités, et dans lequel l’opposition peut parvenir au pouvoir en cours de législature par un changement d’alliances (souvent, le simple basculement d’un tout petit « parti-charnière ») , sans que l’électeur soit consulté: c’est le triomphe des partis politiques et de leurs magouilles entre eux;

        le système majoritaire, qui peut donner la majorité absolue à un parti ayant peu d’élus,mais davantage que les autres.

        Des synthèses compliquéessont possibles, comme celle de l’ Allemagne, avec une part de proportionnelle dans un système majoritaire; elles aboutissent souvent à des obligations de coalitions entre grands partis pourtant opposés, après des mois de négociations pour rechercher un programme commun.

        De Gaulle disait que toutes les lois électorales ont leurs avantages et leurs inconvénients, et qu’il fallait en changer de temps en temps, par principe…Mais

        -les partis politiques sont aujourd’hui trop impopulaires pour que, en instituant la proportionnelle intégrale, on en fasse les maîtres absolus du jeu;

        -tout président, ayant beaucoup critiqué les pouvoirs absolus que lui confère la loi électorale actuelle ( Mitterrand et son livre « »Le coup d’ Etat permanent » -retiré de la vente le jour de son investiture en 1981 ! ) s’en accommode très bien une fois élu….

    1. Sylvie,

      Filoche semble ignorer que 60 % de la Sécu est déjà financée par la CSG, et non par les cotisations sociales; basculer la totalité du financement de la Sécu sur la CSG a pour double effet :

      – de réduire le coût du travail ( disparition des cotisations patronales et salariales) rendant les prix des produits français plus compétitifs),

      -de faire contribuer au financement de la Sécu non seulement les revenus du travail, mais aussi ceux du capital.

      1. Faudra en parler à Carlos Ghosn, lui qui envisage un montage aux petits oignons pour que les gros actionnaires du groupe Renault/Nissan/Mitsubishi payent encore moins d’impôts et de cotisations

        1. …mais pas la CSG, à laquelle ils ne pourront échapper, qui n’est ni un impôt ni une cotisation.

          1. @Elie
            Erreur, mon bon toubib ! Renseignez-vous sur ce projet Ghosnien et vous verrez que, par le biais d’une société de droit hollandais, ce brave homme passera au travers de la CSG, des impôts et des cotisations .
            Entre parenthèse, tant qu’il n’y aura pas une fiscalité européenne, l’évasion fiscale à l’intérieur de l’UE a de beaux jours devant elle .

  6. Et bé il en faut peu pour te gâcher ta journée. Dis, tu l ‘aurais dit avant, il y a belle lurette que je t ‘applaudirai des deux mains .
    Arrêtez vos calculs , étalé comme de la confiture ça fait désordre.
    Le seul valable est : marine, présente au deuxième tour a 38% de voix. Ses représentants aux législatives cumulent 13,5 % des voix et le FN aura ( peut être ) 1 seul représentant à l ‘ assemblé!!!
    Démocratie quand tu nous tiens ….
    En définitive, les ouvriers , les retraités vont être un peu plus ponctionné, mais ce sera au bénéfice des migrants et fainéants de tous pays, alors, si c ‘est pour une bonne cause!!!
    Donner un peu de joie de profiter à des milliers d ‘assistés quitte à en avoir besoin soi même, quoi de plus ….. généreux .
    De plus, le renouveau de profiteurs à la tête de l ‘état, tout en continuant d ‘engraisser les anciens, ajoutez un ex président de plus à nourrir, loger, protéger, balader etc avec le leg à ses descendants de sa « retraite après sa mort, le baudet est bien chargé.
    Mais peut être ne saviez vous pas que certains personnages politiques, se sont voté le leg de leur retraite à leurs descendants, jamais si bien servi …..

  7. C’est quoi cette histoire de « leg de sa retraite à ses descendants » ?

  8. Une cochonnerie la démocratie ? à force de l’entendre.. ni encore prêt à envier les pays où l’abstention est nulle, -disons à 99,9 %, ainsi son usage, ou usager inexistant.
    Le droit de vote: un luxe (aussi la plage !)
    nân.. rien à comparer.
    (NB: que les votants m’intéressent)

    D’ailleurs, pourquoi lire les programmes (en gnl) si pas devin ou astrologue, genre mécréant, pour prédire les engagements non-tenus /ça aiderait ! (et) merde au gaspi.

    Quoi d’autre.. Macron voleur ? (hold upeur) ..dans la série ‘mauvaise foi’ (mienne parfois) alors je dirais: « si on ne l’a pas aidé, -ce truc qui n’arrive jamais: pas le genre des loups alpha tout à leur vocation, leur désir de cheffer la meute- ou peut-être ses concurrents étaient ils maladroits (incompétents* ?) ou alors! il bénéficia (du verbe profiter) d’un paquet de nouilles aux fesses »
    – en 4x gros sachets ! : Valls out de sa primaire, Juppé idem, FH se tangente à Tulle (« Tulle, Tulle.. tout le monde descend » dit le chef de gare, ..zut, je confonds avec Toul) et à Sablé.. Fifi l’impayable ! (à lui je dis: ‘merci pour LES rillettes !’)
    Vous savez la qualité, itou, des dispositions du hasard*.
    Bref,
    ni je m’en tape ni j’en sais trop rien, ..comme d’hab.

    Par contre: JE m’interroge (zen ?!)
    – Sera t-il procédurier ?? ..qu’importe si-impossible! de faire ‘mieux’ que qql bête du Front Nat (WTF la comparaison)
    /n’en doutez pas: j’affectionne mucho tout animal !
    (sauf le moustique; mosquito en espagnol et anglais, namoussa en arabe, etc.)
    ET !
    – Aura t-il de l’humour ?? ..qql intelligence ne suffit pas.

    Chacun son kif n’est-ce pas, et chevaux de bataille ..gnâgnâ,
    à leurs aptitudes, pas juge. Plutôt comprendre; m’hasarder !

    eh Guaino fait du Brecht (« ciao! via! casse-toi le peuple ! »)
    qu’est-ce qu’on s’marre.. je veux dire, des clowns resteront ?!

Les commentaires sont fermés.