« Nous ne sommes pas en guerre, ni contre les médias, ni contre la justice. »


« Il ne va pas résister », le commentaire émane de ma chère et tendre alors qu’elle entend la voix fatiguée de Jean-Luc Mélenchon dans sa chronique hebdomadaire. Je le crois solide, suffisamment solide pour résister. Mais j’avoue que cette voix m’a un peu inquiété.

Mélenchon s’explique sur le soupçon d’enrichissement personnel –  une accusation portée par Mediapart, sans preuve, et d’autres médias. Aucune des deux enquêtes préliminaires ne portent sur ce chef d’accusation, mais il fallait sans doute que certains salissent.

 

Mélenchon s’explique aussi sur la « culture de la terreur« , une expression relayée par le JDD voici 10 jours (un journal plus connu pour ses publi-reportages envers les pouvoirs sarkozystes puis macronistes qu’une quelconque investigation). Serge Coronado, ex-EELV et désormais candidat FI a justement un commentaire là-dessus: « Je n’ai pas l’impression qu’à la France insoumise, on soit violenté quand on a un désaccord. »

Le plus important dans cette courte explication vidéo porte sur les accusations (Où sont les preuves de surfacturation ? France info a comparé le temps passé en interne pour certaines des activités avec celles facturées par Mediascop; Mélenchon rappelle que les journalistes accusateurs n’ont pas pris la peine de comparer les prestations incriminées avec celles des autres campagnes), les  auditions, ses rapports à la police et à la justice, et même aux journalistes.

« On est en guerre contre un certain nombre de pratiques (…) mais pas contre la police en tant que telle, (…) pas contre la justice en tant que telle. (…) Non, nous ne demandons pas à être traités différemment des autres. (…) Ces perquisitions ont été disproportionnées. Pourquoi, si c’est disproportionné, le problème, c’est ma colère ? « 

Il le répète: « nous ne sommes pas en guerre, ni contre les médias, ni contre la justice. »

Il était bon de répéter cela. Il a malheureusement suffit de quelques phrases, d’un ton de voix et de quelques courtes vidéos pour que Mélenchon soit portraituré de façon caricaturale une fois de plus.

Répétons le fond des choses, une nouvelle fois: il n’y a pas de mises en examen, ni d’enquête préliminaire sur un éventuel enrichissement personnel. Il n’y a pas de guerre contre les médias, ni a fortiori contre les journalistes dans leur ensemble de la part des dirigeants de la France insoumise.

Il y a en revanche une certaine rage, une véritable colère, le besoin, le droit et le devoir de dénoncer, fustiger, accuser, contester publiquement à chaque occasion qui se présente les pratiques diffamatoires ou mensongères de certains, fussent-ils journalistes, policiers, juges ou ministres.

Publicités

84 réflexions sur « « Nous ne sommes pas en guerre, ni contre les médias, ni contre la justice. » »

  1. Je soutiens Melenchon..mon opinion sur ses idées n’a pas changé…ce ne sont pas quelques maladresses qui changeront quoi que ce soit !

  2. Faudrait peut-être qu’il arrive à se maîtriser ou bien il est « tragediante comediante » ….et il va finir par fatiguer son monde ou par se taper un infarctus !

  3. La stratégie d’hostilité et d’agressivité de Mélenchon envers les journalistes ne date pas d’hier, mais de plusieurs années ; elle est d’ailleurs très habile, bien pensée et assez efficace, puisqu’il sait que c’est une profession très impopulaire (« Tous des menteurs ! »); mais aussi très démagogique.
    Mélenchon est trop vieux pour changer.

    1. Alors que le lapin de 6 semaines qui trie les journalistes, trie les photos choisit les postures ou envoie chier les enfoirés de curieux de journaleux qui ont l’outrecuidance de poser une question qui gêne sa petite majesté larbine…….
      Pas besoin de s’énerver le ptiot, et si ça arrive, soit c’est paramétré au millimètre, soit les caméras et les carnets se baissent pudiquement…

      D’ailleurs ose t’on imaginer le bordel émotionnel d’une presse en délire, que dis je, en lévitation si un Mélenchon avait dit :

      « tu veux du boulot, travers la rue »

      « Je dis aux jeunes : « ne cherchez plus un patron cherchez des clients

      « La France est en deuil d’un roi »

      « Les salariés français sont trop payés »

      Si si, et j’en passe.

      Dans les médias des milliardaires, pas besoin de mentir, il suffit tout simplement d’omettre.
      De temps en temps pour faire révolutionnaire, on trouve bien quelques passages osés, mais rarement trois ou quatre jours d’infos en continu sur la face déformée par la colère d’un vieux manichéen d’opposition..

      1. D’ailleurs il y a un aspect tout simple à relever dans la grande distribution de l’information par les médias principaux (presse, télé radio), ce sont souvent des cadres supérieurs surpayés, formés aux mêmes écoles, qui relaient les éléments de langage des services comm. On pourrait appeler ça le complexe castanéro-delahoussien médiatique.. c’est contagieux..

        Le plus gros de la troupe fait ce qu’il peut pour bouffer et nourrir sa famille en restant dans les passages cloutés autorisés dans les directions des milliardaires.. Quoique qu’on en dise. il n’y a aucune pression : promis, juré
        C’est d’ailleurs un hasard si on observe de plus en plus de procès baillons financiers pour le média qui tente de s’égarer..

        Le principe de subordination accolé au contrat de travail fonctionne dans tous les milieux professionnels..

  4. Si il faut être en guerre, de la meilleure de manière, non violente et non coopérative. Ne rien lâcher sur le terrain…

    – Former, informer, rectifier la propagande pour que les gens sachent un par un.. dans son village, son quartier…
    ,
    – lire les rapports et statistiques qu’on trouve si on cherche,

    dénoncer la pourriture au plus haut niveau, expliquer la collusion public/privé, et les braderies des biens nationaux payés par nos aieux bordel…

    Lutter très respectueusement contre la fourberie, l’imposture, la collusion et le lèche boulisme ne mène nulle part…
    Même si c’est difficile, la satisfaction du devoir accompli, celle de ne pas être asservi à la fin comme des boeufs de trait devant leur charrue…

    Vive la France, vive la république, la vraie, pas celle des petites crapules qui se servent sur nos biens communs, sur nos richesses produites, sur nos énergies, sur nos créativités… on ne leur doit rien à ces usurpateurs….

    Sinon pas la peine de donner votre numéro de compte en banque, ils vont taper dedans sans votre permission…

    1. Stan ++++
      Et pendant ce temps ce gouvernement détruit notre systeme sous le prétexte de l’améliorer et appauvrit un maximum de gens ..

    2. « Vive la France, vive la république, la vraie, pas celle des petites crapules qui se servent sur nos biens communs, »

      1. heu zut la suite ici…

        Oui oui, il nous faudra bien un jour que l’on fasse renaître un véritable démocratie une VI République… On a du boulot…

  5. Melenchon avec le recul de ces derniers jours a pris conscience de ce qu’il a vécu, et de ce que cela entraîne comme conséquences.

    Les descentes de police dans plusieurs locaux FI, ou domiciles a dû être un choc terrible, surtout pour ses jeunes députés.

    Alors ne vous étonnez pas qu’il en ressente le contre coup, qui y échapperait ?

    Je souhaite qu’il travaille pour son mouvement plus en retrait car il lui est indispensable, c’est l’aimant qui attire.
    Qu’il se préserve pour les campagnes, on sera heureux de le retrouver.
    Qu’il laisse Quatennens monter au front lorsque les évènements sont graves,
    Qu’il laisse Corbières lorsqu’il faut apaiser etc.
    Qu’il reste la tête pensante, on a besoin d’une opposition sérieuse dans ce pays pour éviter la chienlit.

      1. Hélène
        Ca va être le buzz du jour  » le GODF » dont CERTAINS membres veulent destituer TEMPORAIREMENT Mélenchon ..alors que le gouvernement s’apprête à liquider méthodiquement la fonction publique …infirmières, policiers etc …comme s’il n’y avait plus d malades comme s’il n’y avait plus d’insécurité comme si le nombres d’enfants à scolariser diminuaient…et il y en aura pour dire qu’on exagère …qu’il ne fait que dimnuer le nombre de fonctionnaires …

          1. Pardon, la fermeture de la maternité n’a rien à voir avec les francs maçons, ça faisait suite à votre commentaire sur les événements à venir.

    1. Pour info : Sa loge d’appartenance a juste entrepris une procédure d’exclusion. Au G.O.D.F., seule : « La Chambre Suprême de Justice Maçonnique », a le pourvoir de statuer ; donc rien de fait.
      Un peu de LUMIÈRE :-)) ça fait du bien…

  6. Connaissez- vous cet adage : l’ amour est aveugle.
    Cet autre : chassez le naturel, il revient au galop.
    et puis : pas de fumée sans feu.
    J’ en citerai bien un autre mais j’ éviterai d’ écrire un mot de peur d’ amalgame : Tant va la …… à l’ eau etc etc.
    Perso, je pense que TOUS les politiques, à la moindre occasion de s’ engraisser le font. Plus ou moins suivant leur position mais ( un autre ) l’ occasion fait le larron.
    La France est devenu un pays de mendiants, de profiteurs, de jaloux et surtout de délateurs. Un pays de débiles ne vivant que par les associations et de lois votées le jour même du plus petit événement.
    Un pays ou le président reçoit une tribu de gay dans son palais.
    Ce jour même il condamne l’ homophobie, ce qui conforte les idées.
    Un pays où des gens se tracassent pour l’ avenir d’ un zozo grande gueule. Un pays où l’ on pense faire un exploit en allant au parlement sans cravate. Pensez à l’ accumulation de ces faits et ouvrez les yeux devant les vrais réalité
    Le monde bouge sans la France, la France est’ elle encore le beau pays
    de votre jeunesse

  7. Si vous n’avez pas entendu François Molins sur FI et avant d’élucubrer sur les « malheurs » de Méluche, je vous conseille de l’écouter en replay vous aurez ainsi une explication claire et nette….tout ça pour être vraiment objectif quant on parle de cette histoire !

    1. Un homme n’a pas d’importance, vous détestez Mélenchon et je déteste Macron.. nous sommes quittes si nous nous arrêtons à cette simple observation de base…..chacun soutient ses idées..

      Ce n’est pas une tempête dans un verre d’eau, bien au contraire, il y a d’ailleurs de plus en plus d’intellos, d’universitaires de toutes disciplines, de repentis de la finance qui commencent à en prendre conscience et lancer des alertes sur les pratiques à peine cachées du staff de cadres privés macronistes qui sont en train de faire un coup d’état sous nos yeux et visiblement sous les applaudissements d’une grande partie de la population..

      1. Macron a les dents qui rayent le parquet et Mélenchon est un vieux renard. …autrement dit je les renvoie dos à dos.
        Voilà ce que je pense !

      2. « Ce n’est pas une tempête dans un verre d’eau, bien au contraire »

        C’est quoi, le contraire d’une tempête dans un verre d’eau ? Le calme plat dans une chope de bière ?

        Sinon, je dois dire que, même en mobilisant toutes les ressources de ma prodigieuse intelligence, je ne parviens pas à comprendre comment on peut s’intéresser à des personnages tels que Mélenchon, Macron, Marine Le Pen et autre du même acabit. Et encore moins, bien sûr, aux petits tripatouillages dont ils sont coutumiers, ainsi qu’aux picrocholines péripéties qui en résultent pour eux.

        Je sais bien que l’homme est esclave du divertissement, mais tout de même : à ce point-là…

        1. D.Goux
          Et, en plus, vous participez -comme nous tous – à leur logement, blanchiment, boustifaille .
          Suffit pas de les rejeter, faut, aussi, avoir une idée de par qui et quoi les remplacer !

          1. « Suffit pas de les rejeter, faut, aussi, avoir une idée de par qui et quoi les remplacer ! »

            Mais je ne les rejette nullement : je me contente de les mépriser, ou plutôt de les ignorer. Partant, je n’éprouve nullement le besoin de les remplacer : je m’accommode d’eux comme on finit par s’habituer à un herpès, en se disant qu’après tout, on pourrait avoir à la place le sida ou un cancer.

        2. OK mon « bien au contraire » ne veut rien dire comme ça mais signifie c’est bien plus grave…

          Pour le reste c’est chacun son truc, vous vous intéressez longuement à la littérature, moi à la microéconomie. Sur ce point précis je suis d’accord avec vous, nous sommes esclaves de nos divertissements….

          1. Pas que « Nos divertissements »…:
            « L’élection de Jaïr Bolsonaro achève, si besoin était, de prouver à quel point la démocratie représentative à l’époque du capitalisme assisté par les réseaux sociaux et les fake news est le régime qui évite aux lobbys patronaux ultralibéraux accompagnés par des militaires d’avoir recours aux blindés, comme au Chili, pour mener leur politique. La démocratie version années 2010, ce sont les pigeons qui votent pour l’ouverture de la chasse. » (J. Leroy, écrivain)

    1. Ben justement, c’est là le problème : le code pénal précise que, dans le cadre d’une enquête préliminaire ( ce qui est le cas ici ), on doit en aviser ceux qui vont subir une perquisition !

      1. Qui plus est, Molins confirme l’implication du parquet qui est, comme chacun le sait, un modèle d’indépendance vis à vis du pouvoir !

  8. Un autre événement qui devrait faire réfléchir les politiques plutôt que de s’acharner sur la Fi… C’est la mobilisation des citoyens en dehors des syndicats, à l’image de cette appel à bloquer les routes pour dénoncer l’augmentation de l’essence. On imagine que c’est peut être un début et que ça pourrait s’étendre à d’autres revendications si peu que le ras le bol devienne insupportable !

    1. @ Sylvie 75

      La hausse du prix de l’essence à la pompeest un effet conjugué des hausses des prix du pétrole et de la valeur du dollar, sur lesquels le gouvernement ne peut rien.

      Mais le plus pathétique est de voir ces automobilistes qui manifestent contre les taxes sur l’essence , à peu près la seule taxe écologique qui existe en France; c’est aussi poujadiste et réac que les Bonnets Rouges bretons.

      Mais, du moment que des gens manifestent, il faut les soutenir, n’est-ce pas ? Et être à la fois contre les énergies fossiles et pour l’essence 😁😁😁 !

      1. Arié
        Il y a juste un truc que vous n’intégrez pas, vous qui êtes pour le changement, signe de la modernité……….pour les autres,
        ………..et pour prendre du travail à 20 ou 30 kms voire plus sans discuter..

        Ce truc, c’est qu’en campagne, il faut se déplacer quand les solutions alternatives à la voiture n’existent quasiment pas dans de nombreux secteurs, et quand la bande de petites crapules de la gouvernance proposent de fermer des lignes SNCF…

        On peut dire ce qu’on veut de tout ce merdier, il est un fait que les gens perdent du pouvoir d’achat avec les réformes du lapin de 6 semaines, et pas qu’un peu, tous les rapports sérieux en font état clairement (sauf les 8e et 9e déciles supérieurs de revenus)…

          1. On peut prendre la remarque de monsieur Arié, modèle local du 9ème décile de revenu, au regard de la pyramide de Maslow.

            Exemple au hasard, parmi d’autres ci dessous

            http://semioscope.free.fr/article.php3?id_article=8

            Le bourgeois aisé et urbain , n’a pas à se préoccuper des 2 premiers niveaux de la pyramide, c’est à dire de ses besoins physiologiques comme se préoccuper de ramener la bouffe, ni des besoins de sécurité comme la stabilité,
            S’il est probable que 5 à 6 % des cadres supérieurs aisés se soient hissés à un bon niveau matériel sur leurs seules qualités, il serait intéressant de savoir quels sont celles et ceux, parmi les petites frappes carrièristes de la gouvernance de la start up France, qui n’ont pas eu papa et maman qui se sont occupés de les torcher avec des carrés de soie, ce qui implique inévitablement de ne pas avoir une once d’idée de ce que représente les 2 premiers niveaux de la pyramide…

            Notons au passage que ces tenants de la précarité, ces pilotes du bougisme à tout prix ……pour les autres, sont parfois eux même attachés plus que tout, à leur propre stabilité. au point où un échec à ce niveau provoque inévitablement…une promotion

            Je me souviens que la mise au feu du droit du travail du secteur privé a été voté par 104 députés en marche du secteur public…il y en a qu’il vaut mieux croiser avec un mouchoir devant son nez..

            C’est moins pénible de se laisser aller à écouter les analyses sur la tronche déformée par la colère de Mélenchon sans trop savoir qui en parle le mieux ou le plus férocement..

            1. @ Stanislas

              Vous étés un crétin, parce que vous ne savez rien de ma vie et de mes revenus, actuels ou passés, ce qui ne vous empêche pas d’en parler avec autorité (comme pour le reste).

              Sachez simplement que je suis arrivé en France ( d’ un peu plus loin que 30 km…) à 17ans , seul (sans ma famille ), sans un rond et sans connaître personne.

              Oui, un vrai crétin suffisant et content de lui.

              1. Ca vous déplait peut être mais pourtant je suis loin d’adopter votre comportement méprisant à l’égard de la plupart des gens

                réfléchissez à ça si vous en êtes capable…

                1.  » réfléchissez à ça si vous en êtes capable… »

                  là je suis un crétin effectivement de croire que vous en êtes capable…

                  1. Je ne voudrais pas foutre la merde mais en plus vous êtes en train de faire votre Mélenchon en m’insultant en plus

                    c’est bien la peine de le critiquer pour perdre votre sang froid face à un crétin de base qui explique la dynamique de la pensée bourgeoise par un exemple de terrain..

                    1. @ Stanislas
                      Oui, avec tout mon sang-froid, je vous confirme que vous êtes un vrai crétin, car vous décrétez ce que sont les revenus sans en avoir la moindre idée; tout comme vous faites de moi un pro-macronien parce que je ne suis pas un anti-macronien systématique.

                      Sur Macron: je pense que son quinquennat est déjà foutu, pour des raisons qui ne tiennent pas toutes à lui ( faiblesse politique de l’Allemagne, baisse de la croissance due à la politique de Trump ).

                      Compte tenu de l’ intelligence de Macron, je ne serais pas surpris si, sans y être forcé par quiconque, il démissionnait avant la fin de son mandat, considérant qu’il a échoué.

                    2. Je me fous de ce que vous gagnez comme de ma 1ere chemise comme je me fous d’ailleurs de vos jugements…
                      Il est un fait que le seul mot « bourgeois » vous rend excessivement violent, à ce point c’est incroyable parce que je ne savais pas que c’était que c’était devenu une injure…

                      encore une réforme du vocabulaire peut être, ça va tellement vite…

      2. « Mais le plus pathétique est de voir ces automobilistes qui manifestent contre les taxes sur l’essence , à peu près la seule taxe écologique qui existe en France ».

        Je partage en partie votre vision, mais! Le problème c’est que les rentrées financières que procure cette taxe (plusieurs milliards) n’est pas réinvestie ou très peu dans l’aide à la transition. Cela est ressenti comme une arnaque.

        1. oups;; quel français…
          Je traduis :
          Je partage en partie votre vision, mais!
          Le problème, c’est que les rentrées financières que procurent cette taxe (plusieurs milliards) ne sont pas réinvesties, ou très peu, dans l’aide à la transition. Cela est ressenti comme une arnaque.

      3. Arie
        A l’heure actuelle, il n’y a pas eu une véritable réflexion sur la transition écologique..on colle par ci par là quelques taxes pour acculer les gens…et pendant ce temps il n’y a aucune concertation sur les alternatives de transport dans un monde ou tout a été conçu pour que les gens soient tributaires de leur voiture…ls centres commerciaux continuent à pousser comme des champignons..
        De plus on poursuit une betonisation galopante, on construit n’importe où, qu’importe les risques …alors qu’on pourrait rénover, réhabiliter encadrer les loyers mais on préfère détruire !
        On n’évoque même pas la pollution apportée par les avions ( les pistes de Roissy continuent de s’étendre au désespoir des riverains) les hyperbaquebots méga consommateurs de pétrole..
        Il faut continuer à faire du fric et dans le même temps une majorité de gens sont face à un non choix…aucun systeme ne perdure quand il subit une telle tension…toutes les politiques menées ne sont que des châteaux de cartes qui finiront par s’effondrer …

        1. « ….et pendant ce temps il n’y a aucune concertation sur les alternatives de transport dans un monde ou tout a été conçu pour que les gens soient tributaires de leur voiture »

          Sylvie,
          Évidemment, vous avez tout à fait raison, c’est d’une logique implacable.
          Personne n’empêchait de prévoir des mesures en remplacement.

          Idem pour la pénurie dans les médicaments, dans d’autres pays y compris les États Unis, il y a eu une sorte de filet qui s’est créé pour que les malades ne soient pas achevés par le manque de médicaments.

          Nous Français en sommes là où les pays sous développés étaient il y a quelques années, nous n’achetons pas assez cher, donc on peut claquer, et surtout pas d’intervention de l’état.

          Je pense que les Français prennent la dimension de ce qui se passe dans ce pays.

          1. @helene
            Je crois qu’il manque plus de 500 médicaments dont des anti cancéreux.. Mais comment en est on arrivé là…nous avons l’impression d’un abandon dans tous les domaines !

    2. Sylvie, oui bien sûr qu’il y a des raisons de manifester pour les salariés, les habitants des campagnes etc.
      Évidemment il n’en n’est pas de même pour les retraités des villes pour qui marcher à pied correspond à une petite hygiène de vie.
      C’est ainsi que vous trouverez 100 fois plus de personnes qui partagent votre avis que celui du délégué permanent à la critique.stérile.

  9. Il faut arrêter avec cette image angélique de ce pauvre Mélenchon qui craque devant trop de perquisitions ! S’il y en a un qui a le cuir solide (comme doit l’avoir toit politique s’il veut survivre 6 mois dans ce milieu ), c’est bien lui, quand on connaît la violence exceptionnelle de la vie militante dans l’ Essonne, surtout entre « camarades » du PS ( Mélenchon, Dray, Lienemann, etc.) : les femmes des militants d’un courant qui recevaient des coups de fil d’un « camarade  » d’un autre courant pour leur dire que leur mari n’était pas à la réunion d’ hier soir, comme elle le croyait, mais qu’il avait passé la soirée chez sa maîtresse, etc.
    Arrêtez de faire de Mélenchon un enfant de choeur !

    1. Ne mélangez pas le ressenti personnel de Mélenchon (qui aprés tout ne nous concerne pas) et les retombées que l’affaire peut avoir sur le mouvement et toutes les personnalités politiques qui s’y sont jointes.
      Je pense que Mélenchon n’est pas aussi froid que ce que vous le décrivez et qu’il a le sens des responsabilités.

      N’oubliez pas les retombées terribles en terme psychologique que l’affaire des fuites de capitaux ont eu sur Cahuzac…. que l’on pensait tous froid et inateignable.

      1.  » N’oubliez pas les retombées terribles en terme psychologique… »

        C’est le but recherché, foutre la trouille à tous ceux qui auraient dans l’idée de se révolter contre la politique des robins des bois à l’envers

        C’est un mouvement de fond qui prend forme entre procès baillons au porte monnaie de type « Bolloré » contre les sites alternatifs; les blanchiments par la loi :
        – la chasse aux « féke news « pré-electoraux,
        – le secret des affaires qui permettra progressivement de ne plus pouvoir s’intéresser aux voyous en col blanc

        Nous entrons progressivement dans une période de totalitarisme technocratique à deux entrées :
        – par la numérisation des infrastructures des services publics préalablement privatisés
        – par l’impossibilité progressivement légale de s’attaquer aux groupes privés qui vont de fait prendre le contrôle de l’état..

        C’est ça que prépare le pain de 6 semaines pendant que la plupart des gens regardent le doigt que leur montrent les médias déjà couchés..

        1. Et bien Stanislas, si tu avais écouté la fin du meeting de JLM ce soir, tu aurais retrouvé de tes pensées dans les paroles de JL.

      2. Hélène
        C’est pas bien de retourner le couteau dans la plaie d’Elie au sujet de Cahuzac !
        Ce qui est gênant, dans ces salades, c’est que la politique est encore plus discréditée, et que ceux qui se livrent à ces manœuvres envoient le peu de démocratie qui reste dans ce pays droit dans le mur !

        1. Tu as regardé le meeting à Lille ?
          De haut vol.
          Pour Cahuzac, autant le comportement des réseaux de soutiens trans partis m’étaient insupportables, autant je ne m’acharnerai jamais contre un homme à terre. Ca n’est pas par bonté d’âme, ça vient tout seul.

          1. Hélène
            Je suis un chaud partisan de la F.I, avec ou sans Mélenchon ,d’autant que celui-ci ne sera pas éternel ;
            Il n’empèche que le comportement des politiciens contribue à l’enterrement de ce qui reste de démocratie et ce n’est pas spécifique à la France !

            1. Ah mais tu prêches une convaincue.
              Mais je ne vois pas comment une société peut s’en passer.

  10. (variation sur pince-mi & pince-moi; en bateau !)
    Un crabe du panier demande à son copain: « préfères-tu être ébouillanté vivant ou d’abord estourbi ? »
    – « ça dépend », répond le coreligionnaire,
    1) qui me dézingue,
    2) qui me bouffe,

    moralité: le crabe fait trop de politique,
    sinon il marcherait droit,

  11. « Nous ne sommes pas en guerre, ni contre les médias, ni contre la justice. » Visiblement la colère est nécessaire mais pas suffisante. Prenons l’avis d’un réac, Mauriac écrivait dans son Bloc-notes de 1965: « Il y eut Jaurès. Ce fut une grande voix, mais sans pouvoir sur l’évènement. (…) Et puis la droite l’assassina. Mais ne l’eût-elle pas abattu, Jaurès vivant n’aurait pu modifier d’un iota l’histoire de quatre ans qui allait être écrite avec le sang de deux millions de Français.» La suite du texte se veut une démonstration qu’un bon politique (en l’occurence de Gaulle) ne doit pas tenir compte de « ses préférences et de ses désirs, mais des faits. » Pour continuer dans cette veine, certes Mélenchon n’est pas Jaurès (et aujourd’hui la droite assassine médiatiquement), et à droite, le « moule gaulliste » est cassé depuis longtemps. Instaurer « un régime de concorde sociale et d’unité » rêvait Jaurès (aussi M.L. King). C’est aussi le rêve de Mélenchon et des « Insoumis » mais pas celui des classe moyennes qui maintiennent des gouvernements pour expulser les étrangers et ne pas payer pour les pauvres. Quant-au fait le plus déterminant ( en France et dans le monde) de notre histoire présente, est ce capitalisme mondialisé qui avec une minorité de climatosceptiques bloquent les décisions nécessaires à la survie de notre fragile écosystème, quitte à laisser s’installer partout des régimes populistes de droite (car il leur est aisé de ruiner un régime populiste de gauche).

    That until that day
    Et ceci jusqu’à ce jour
    The dream of lasting peace
    Le rêve d’une paix durable,
    World citizenship
    D’une citoyenneté mondiale,
    Rule of international morality
    D’un règne de moralité internationale
    Willl remain in but a fleeting illlusion
    Ne restera qu’une illusion éphémère
    To be pursued
    Poursuivie,
    But never attained
    Mais jamais réalisée
    Now everywhere is war, war
    Maintenant partout c’est la guerre, la guerre.

    1. « avec une minorité de climatosceptiques bloquent les décisions nécessaires à la survie de notre fragile écosystème »

      Mieux vaut être « climatosceptique » que « climatobéat » ! Quant à notre écosystème, rassurez-vous : il est nettement plus solide que vos raisonnements… et que les enfumages du GIEC.

      1. Je vous rappelle en outre que le scepticisme est une condition nécessaire à la science (voir Karl Popper). Sinon, cela ne s’appelle plus une science mais un dogme. Ce qu’est en effet devenu le « réchauffisme ».

        1. Je ne doute pas que vous soyez un excellent littéraire .
          Par contre, comme climatologue …!

  12. L’analyse du Yeti dans son dernier billet et suite à l’élection de Bolsonaro, est intéressante et, à mon humble avis, visionnaire !

    1. Votre Yéti est un vieux con pontifiant, qui croit qu’il suffit de s’afficher de gauche et d’écrire en une langue vulgaire et relâchée pour rester jeune éternellement : pitoyable.

          1. D . Goux
            En matière de vieux con, vous n’êtes pas mal non plus . Y a que le registre qui diffère !

  13. Pour le réchauffement climatique ou pas, difficile de se faire une idée même si les changements en cours sont très troublants.

    En tout cas ça n’empêche pas de sourire un peu quand on lit à longueur de journées des gros mots comme « transition énergétique » « développement durable » et d’autres termes à forte connotation de durée, alors que dans le même temps (et paf) , on assiste à un empressement des crapules d’état, à confier le pilotage, pour ne pas dire la direction de la dite transition énergétique « durable » à des groupes privés dont le seul et unique but est de faire un max de fric pour créer de la valeur à l’actionnaire à très court terme….

    Le problème de notre siècle, c’est le manque d’humour..

    J’ai une idée à transmettre à Jean Luc:
    Qu’il se prenne des doses de botox avant une colère et il fout dans la merde tous les staffs éditoriaux…

  14. Qu’ appelez- vous la transition énergétique? Que changer et contre quoi? Pour l’ instant nous échangeons de l’ argent contre du vent, mieux, nous changeons de l’ argent contre rien car l’ électricité fournie par l’ éolien est perdu en majorité.
    Les panneaux solaire, voila la transition. Vous êtes vous renseigné sur leur coût, leur rendement, leurs avantages, leurs inconvénients ?
    La géothermie, miraculeuse en Islande, problème, nous sommes en France.
    L’ avantage de l’ écologie, c’est que vous payez très cher du baratin et dans le même temps le litre d’ essence. Le résultat, votre argent s’ envole de plus en plus vite.
    Aucun danger pour notre planète dite verte, elle pique ses colères, se fout pas mal si l’ air est respirable ou non.
    L’ honnêteté serait de dire que l’ être humain est en danger, mais alors, plus d ‘ usine , plus de voiture, plus de centrales électriques, plus de tabac, d’ alcool, de pesticide etc, le retour aux nefs sillonnant les mers, le labourage avec vaches ou chevaux, la marche, sans oublier pour notre armée l ‘ épieu et la fronde.
    Levez les yeux regardez ces planètes, elles tournent autour du soleil depuis des millénaires, demain, sans être humain, la terre continuera de tourner.
    Avant de parler transition, il faudrait pouvoir proposer du sérieux
    Par quoi remplacer le pétrole
    Par quoi remplacer le nucléaire
    Avec quoi faire rouler ces millions de voitures

  15. La vrai transition est là 17 députés musulmans à double nationalité

    – Said Ahamada LREM 7e circonscription du 13

    – Mohamed Laqhila MDM 11e circonscription du 13
    > > > > > > > > – Fadila Khattabi LREM 3e circonscription du 21
    > > > > > > > > – Mostafa Laabid LREM 1ère circonscription du 35
    > > > > > > > > – Sarah El Haïry MDM 5e circonscription du 44
    > > > > > > > > – Sonia Krimi DIV 4e circonscription du 50
    > > > > > > > > – Belkhir Belhaddad LREM 1ere circonscription du 57
    > > > > > > > > – Brahim Hamouche MDM 8e circonscription du 57
    > > > > > > > > – Anissa Khedher LREM 7e circonscription du 69
    > > > > > > > > – Mounir Mahjoubi LREM 16e circonscription du 75
    > > > > > > > > – Sira Sylla LREM 4e circonscription du 76
    > > > > > > > > – Nadia Haï LREM 11e circonscription du 78
    > > > > > > > > – Naima Moutchou LREM 4e circonscription du 95
    > > > > > > > > – Elad Chakrina LR 1ere circonscription du 976 (MAYOTTE)

    – Mansour Kamardine LR 2e circonscription du 976 (MAYOTTE)
    > > > > > > > > – M’Jid El Guerrab DIV 9e circonscription 99
    > > > > > > > > – Amal Amelia Lakrafi LREM 10e circonscription du 99

    1. 17 députés « musulmans » sur 577 ! Mon Dieu Jésus la Vierge Marie ! 3% de « musulmans » alors qu’il y a 7,5% de « musulmans » dans le pays ! Quelle horreur ! Nous sommes finis !

      Oui, je mets musulmans entre guillemets, car en fait on ne sait rien de la pratique et des croyances des députés en question. Ils pourraient bien être tous athées, pour autant qu’on sache.

      Quant à leur double nationalité, ils n’en sont pas responsables, et elle ne préjuge pas de leur loyauté envers notre pays. Qui plus est, ce serait aller à l’encontre de notre souveraineté nationale que d’interdire à ces Français d’être député : ce serait soumettre notre droit au droit de la nationalité de pays étrangers. Un véritable souverainiste ne saurait accepter cela.

      1. Et ces 3% de « musulmans », déjà ridicule au regard de la population « musulmane » réelle du pays, le sont encore plus au regard de la perception de leur nombre, qui varie de 20 à 40% (j’ai effectivement eu affaire à une femme qui étaient convaincues qu’il y avait 40% de musulmans en France !).

    2. L’ancien
      Il y a une autre liste..par ordre alphabétique..ils sont nombreux ..ils venaient de Tunisie, d Algérie, du Maroc, du Cameroun et j’en passe…ils sont tous morts pour la France avec d’autres soldats français « de souches »…cette liste qui ne vous intéressera pas Lancien est sur le site « mémoires des hommes »…

    3. @ lancien
      Allez, maintenant faites-nous un recensement des députés juifs de France, ça nous rappellera une belle époque.
      Vous êtes vraiment parfait.

      1. J’ ai la réponse de ceux qui diront à leurs petits enfants, je ne savais pas, on ne m’ avait rien dit.
        Pour ZP, évidemment c’ est normal, mon étonnement est pour les femmes qui ne savent pas le sort des femmes en musulmanie.
        Trouver normal que nos députés aient plusieurs nationalités est complètement débile. Comment juger de l’ avenir.
        Demain, les électeurs français ne votant plus, les électeurs français musulmans eux voteront.
        Elie A : question parfait vous n’ êtes pas mal non plus.
        Dites moi donc simplement au élections précédentes , combien y avait- il de députés musulmans et faites une simple opération.

  16. (le crabe du panier, suite)
    D’évidence le crabe est modeste, discret, ce qui n’empêche pas qql susceptibilité (il est chatouilleux)
    Alors gaffe, il pince !

    Comestible (chic!) il est délicieux.
    Eh hop! une fiche « Marie-Claire » :

    Les crabes sont riches en minéraux: phosphore, magnésium et en oligo-éléments: fer, cuivre.
    Ils apportent de quoi reminéraliser votre organisme.

    Le choix.
    Prenez en compte le fait que la quantité de chair consommable correspond au tiers de la bête.
    Selon votre goût, un mâle ou une femelle :

    – La femelle: si vous la choisissez pour le corail, elle doit avoir l’arrière bien bombé, indice de ponte prochaine.
    Sa chair est plus fine.

    – Le mâle: moins gras, il a de grosses pinces qui sont pleines de chair. Sa saveur est plus prononcée.
    Conseillé aux personnes ayant du cholestérol.

    Bon app,

    NB, peut-être hors sujet ? ..sinon détendre,

    1. (complément d’enquête) peut-il être bi national ?
      ..alors consulter mes fiches:

      En France, on consomme quatre espèces de crabes :

      l’araignée de mer : sa carapace est épineuse et pointue à l’avant. Elle peuple avant tout les fonds marins sablonneux de la côte Atlantique et notamment le Portugal, le golfe normand et breton.

      le tourteau ou dormeur : plus large, il possède une paire de pinces très développée et peut peser jusqu’à 5 kg. Il préfère les fonds rocheux et sablonneux et a coutume de migrer sur des centaines de kilomètres pour trouver le climat qui lui convient. On ne le pêche que lorsqu’il a atteint la taille de 13 cm.

      l’étrille : sa carapace est presque carrée et ses pattes sont palmées. Elle vit en Atlantique, de la Norvège à l’Espagne et en Méditerranée.

      le crabe vert ou crabe enragé : il est très petit (8 à 10 cm contre 45 cm pour un crabe moyen) On le retrouve dans l’océan Atlantique, jusqu’à 200 m de profondeur.

      °°°
      ça répond à la question ? en tout cas j’apprends qu’il y a un dormeur et un enragé (!)
      cinq de plus et on a un panier de nains !
      ..mais seraient-ils comestibles ?

      1. T’as oublié le vieux crabe : ronchon, coriace, imbouffable, , anti tout, pour rien, ne supportant pas les crabes plus jeunes ou ceux se déplaçant rapidement , ceux qui ont une couleur plus rutilante que la sienne, etc…!

  17. Sylvie 75. Il y avait aussi des noirs de tous pays d’ Afrique ( même coté Allemand) des chinois, australiens, du continent américain etc etc, des arabes coté allemand, et alors…. une guerre mondiale
    Un ancètre ayant combattu sous le drapeau français donne – il des droits supplémentaires à ses descendants?

  18. On peut sur le long terme considérer qu’en effet il y a un déficit démographique
    en Europe. Mais faire entrer en un an 800.000 immigrés en Allemagne ne pouvait qu’avoir des conséquences politiques néfastes . Quant aux pays d’Europe de l’Est, à peine sortis des fourches soviétiques, je ne vois pas au nom de quoi on pourrait les contraindre à absorber des réfugiés dont ils ne veulent pas. L’idée d’imposer des quotas me paraît personnellement mauvaise. La construction européenne doit respecter la réalité nationale. A travers mes voyages, je suis de plus en plus sensible à l’hétérogénéité des cultures nationales. Cela vaut aussi pour l’Europe du Sud, comme l’Italie. L’Europe ne peut pas se construire contre les nations.

  19. Je pense que l’hétérogénéité des cultures est un fait. On ne peut pas le nier. Cela fait quarante cinq ans que je fréquente assidûment les Allemands et je ne cesse de prendre davantage conscience de leurs différences. Il s’agit de faire vivre ensemble des peuples qui ne se
    confondent pas, sur une base volontaire et non pas par la contrainte comme dans les empires multiethniques d’autrefois. L’approche de la construction européenne doit être beaucoup plus réaliste et mieux tenir compte des sensibilités nationales. Et puis il faut s’attaquer aux problèmes de gouvernance : Schengen apparaît aujourd’hui comme une construction précipitée et en tout cas mal appliquée. Même s’agissant de l’euro, l’histoire aurait été différente si les règles de base avaient été respectées. Il y a beaucoup à répare

  20. Thierry de Montbrial : « L’Europe ne peut pas se construire contre les Nations »
    Lez commentaires précédents sont de ce monsieur.

Les commentaires sont fermés.