Pour les Européennes, le climat, point barre.


global15mar_

Si tu hésites pour les élections européennes, il devrait y avoir une seule ligne de conduite, un axe directif qui serve à guider le vote: la défense de l’environnement. Je ne sais pas vous, mais je suis personnellement frappé de constater combien les conséquences concrètes de nos bêtises humaines sur la planète se voient désormais à l’oeil nu. Il ne s’agit plus de simples articles et tribunes alarmistes, mais bel et bien de changements que l’on commence à vivre en France: les inondations plus fréquentes, un mois de février étonnamment doux, la disparition progressive des insectes, l’effacement des glaciers dans les Alpes, la sécheresse plus longue l’été, les orages soudain et plus violents.

On y est.

Des plus jeunes, des très jeunes ont décidé de s’en préoccuper. Venus du Nord de l’Europe, le mouvement « Youth for Climate » veut s’installer partout en Europe. Il est encore temps de corriger les erreurs des anciens. Ce mouvement prône le blocage de la machine économique mondiale le 15 mars.

 

 

 

Revenons aux élections européennes. Il est un tri des plus faciles: quels partis sont les plus radicaux pour lutter conter le réchauffement climatique ?

 

Publicités

12 réflexions sur « Pour les Européennes, le climat, point barre. »

  1.  » Revenons aux élections européennes. Il est un tri des plus faciles: quels partis sont les plus radicaux pour lutter conter le réchauffement climatique ?…

    Pas un…
    de toute façon, se retrouver député fantoche à Bruxelles ne règle que le souci personnel des fins de mois..

    et s’il y en avait un parti, il serait en minorité parmi des pays qui ont des objectifs différents, se trouverait cerné par une vingtaine de lobbys des groupes privés pour lui expliquer comment voter

    c’est la commission qui donne les sujets à débattre, de manière imagée, c’est comme si la commission avait une dinde bien grasse à bouffer et qu’elle refile un os de cuisse au parlement pour les nourrir…

    pareil…..

    Bon Monsieur Juan, sur ce sujet il faut rester simplet à outrance :

    Tenter de résoudre le problème du climat de cette povre terre, à long terme, commence par tenter de retirer son pilotage par des groupes privés dont le but social et climatique est d’engranger un max de fric dans le trimestre…

    Exemple simple pour illustrer et foutre la merde

    Un certain Krétinsky, propriétaire de Marianne, veut racheter à UNIPER des centrales charbons qui sont programmées pour disparaître dans deux ans ou trois ans… (il s’est déjà spécialisé dans le fossile que tout le monde ou presque veut faire disparaitre ….hummmm
    Comme son but est de faire beaucoup de fric, comment cela se fait ce ?

    1° les centrales au charbon sont bradées
    2° lors des pointes électriques d’hiver (voire d’état avec les clims qui s’installent à tour de bras,) il pourrait se trouver en bonne position de « pouvoir de marché » lors de la recherche d’équilibre offre/demande qui lui permettra de spéculer sur les spots du marché EPEX… (plein de sous à faire)

    Dernier conseil à ceux qui ont un peu de fric à placer,
    quittez tout ce qui est au niveau de la mer et tentez de vous payer une petite piaule un peu plus en hauteur..pour quand la mer va effacer un peu d’hexagone et la Hollande

    Ici Stanislas, qui observe le cirque crapulefinancier comme une vache regarde passer un train. En ruminant.

    1. « Je suis un modéré finalement.. »
      Pas du tout, vous êtes un sale extrémiste… (selon Macron) :-))

  2. La grosse rigolade des élections au parlement européen, c’est les Anglais : si le Brexit n’est pas conclu à ce moment là, ils pourront présenter une liste et participer au scrutin .
    Les juristes font déjà le plein d’aspirine !

  3. La grosse rigolade, c’est le Brexit : si il n’est toujours pas formalisé au moment du scrutin européen, les Anglais pourront présenter une liste, voter et, ensuite, sortiront définitivement de l’U.E .
    Les juristes de l’U.E peuvent faire provision d’aspirine !

  4. « Quels partis sont les plus radicaux pour lutter contre le réchauffement climatique ? »…Aucun. Car qui peut arrêter les responsables comme le préconise Sam Smith?
    « Il faut qu’il y ait un grand procès pour juger tous ceux qui ont une responsabilité significative dans ce qui s’est passé au cours du siècle écoulé, le plus meurtrier et le plus écologiquement destructif de toute l’histoire de l’humanité. On pourrait l’appeler “Tribunal des crimes de guerre, des crimes climatiques et des crimes fiscaux” et on devrait y faire comparaître les politiques, les administrateurs généraux et les propriétaires des grands médias, avec des oreillettes comme Eichman, et les forcer à entendre prouver qu’ils ont tué des millions de gens, presque réussi à tuer la planète et rendu la plupart d’entre nous aussi misérables qu’ils ont pu.
    Nous n’aurions évidemment pas le temps de les juger un par un. Il faudrait mettre dans le même sac, en un seul procès, les banquiers de Wall Street, mettre les Conseillers aux Relations Extérieures dans un autre sac pour un autre procès, et ce qui resterait de diplômés commerciaux de Harvard et de diplômés juridiques de Yale dans un troisième. Il ne s’agirait pas de rétribution mais seulement d’édification. Il n’y aurait donc pas de condamnation à la peine capitale. Il faudrait juste les bannir à vie dans quelque usine Nike d’outremer, et les y contraindre au silence perpétuel. »

    1. Hé ben ça y est, enfin l’ex cadre de l’hospitalière se remet à penser avec les cerveaux des autres..!!!

      Moi qui croyais qu’il était parti fâché ; mais non ! il devait avoir quelques lampes de réception grillées dans sa TSF de tête…

      Content de savoir que ça capte à nouveau…..

Les commentaires sont fermés.