Le tweet de trop de @valtrier ?


C’est une faute politique, a commenté mon confrère Authueil.

Je n’en suis pas si sûr. 

Car rien n’est si certain dans cette "affaire", qui est, par ailleurs, sans intérêt.

1. Valérie Trierweiler n’appelle pas à voter pour Olivier Falorni mais lui prodigue un encouragement manifeste.

"Courage à Olivier Falorni qui n’a pas démérité, qui se bat aux côtés des rochelais depuis tant d’ années dans un engagement désintéressé."

2. Ce socialiste dissident refuse toujours de se retirer au profit de Ségolène Royal à la Rochelle, avait même appelé au soutien de l’électorat UMPiste ce mardi matin. Tous les ténors du PS se sont dépêchés, enfin, de soutenir la présidente de Poitou-Charente. Même François Hollande a rompu son silence politique pour afficher son soutien à Ségolène Royal. @Valtrier agit donc à l’envers de son camp politique. C’est le signe d’une indépendance.

3. Olivier Falorni était un proche de combat politique de François Hollande. Il est assez évident qu’il l’est resté malgré sa dissidence. François Hollande et Valérie Trierweiler ont le droit d’assumer des amitiés.

4. On se serait passé de ce soutien de @Valtrier, mais on devrait aussi s’en fiche pas mal. Les affaires de la France ne tournent pas autour de la Rochelle, comme elles ne tournaient pas autour d’Hénin Beaumont. C’est encore de l’excitation médiatique à deux balles !

Au risque de surprendre, la répartition des rôles entre les deux membres du couple élyséen me semble judicieuse à l’égard d’Olivier Falorni: disqualification politique par François Hollande, soutien amical par sa compagne.

J’ai trop amis sarkozystes pour ne pas comprendre.

 

 

 

About these ads

66 réflexions sur “Le tweet de trop de @valtrier ?

  1. Est on bien sûr que c’est d’elle ? Encore une fois une provocation pour ficher la pagaille ? Il faudrait qu’elle confirme ou infirme officiellement avec la preuve que c’est bien elle. On en a tant vu depuis le début de cette série de campagnes que rien ne serait étonnant …
    Et puis après tout si ça les amuse, on aurait plutôt tendance à s’en ficher royalement, justement. Bon, si Ségolène n’est pas élue au perchoir, ce sera un autre, Glavany par exemple : on verra bien.
    C’est plus important de se préoccuper de quelle majorité dépendra le Gouvernement, de combien le FN aura d’élus, de combien le club UMP aura de compagnons représentants.
    De toutes façons, s’en préoccuper ne sert à rien, on y peut rien car nous n’avons aucun pouvoir vis-à-vis du bon peuple…

  2. Bon sang, que ça fait du bien de lire votre billet.
    Personnellement, j’avais aussi analysé les mot "courage à Olivier Falorni" comme n’étant pas un appel à voter pour lui, ni même le souhait qu’il reste. Cela m’a rappelé le discours de F. Hollande, lors de la passation de pouvoir, dans la partie concernant N. Sarkozy.
    Toutefois, la pique finale : "un engagement désintéressé" me laisse perplexe. Sous entendrait-elle que la droite est plutôt intéressée (or, cela n’a rien d’étonnant) ou bien Ségolène Royale seule ?

  3. Enfin un commentaire dépassionné et censé sur ce qui ne devrait pas tenir plus de 3 lignes.
    Tous les commentateurs et le monde politique veulent faire tenir à Valérie Treitweiller le rôle de Première dame de France, rôle qui n’a pas existence légale et qu’elle se refuse à tenir.
    Elle réagit donc comme la simple citoyenne qu’elle est et manifeste son soutien à un candidat. Soutien qu’on peut trouver justifié, quand on se souvient que le PS a allègrement bypassé ses propres règles de désignation des candidats.
    Et quel bel exemple d’indépendance d’idées dans un couple formé d’un politique et d’une journaliste.
    Si Hollande s’inspire parfois de Mitterrand, sa compagne reprend à sa façon, les comportements de Mme Danielle Mitterrand.

  4. Je trouve malgré tout que c’est bien indulgent. Ce qui importe c’est l’effet produit et les dégâts collatéraux et de mon point de vue ils sont désastreux. Si le but était juste de témoigner un peu d’amitié, c’est cher payer et pourrait coûter de nombreuses voix et des sièges. Au final c’est quand même une erreur après une longue séquence sans faute.

  5. Tout n’est pas qu’une question d’indépendance. Quand on vit au côté d’un homme qui a la charge d’être Président de la République, cela a certaines conséquences. Ainsi celle de ne pas venir interférer dans la chose politique. Cela s’appelle le devoir de réserve.

    C’est bien ainsi que François Hollande avait souhaité que n’interfèrent pas vie publique et vie privée. Le moins qu’on puisse dire, c’est raté et surtout dommageable, je crois, pour le Président de la République.

    En outre, je suis désolée mais je ne vois là aucun gage d’indépendance dans la façon dont cette dame aurait pu adresser un message de soutien amical.Si tant est qu’elle eut souhaité qu’il en soit ainsi, il lui suffisait de prendre
    son téléphone pour le faire à titre privé. En rendant public ce message, on est dans autre chose.

    • Tout à fait d’accord avec vous aussi : le téléphone ou un sms ou un mail aurait été bien plus adapté !

      • Et puis quand on est le deuxième amour d’un homme, on ne doit pas s’attaquer de quelque manière que ce soit au premier amour, surtout quand elle est la mère des enfants de l’homme qu’on aime… Et que ces deux là ont fait leur carrière politique ensemble et que si Ségolène n’avait pas été là, François Hollande ne serait peut être pas président.
        Cela me semble facile et lâche.

    • Elle a d’abord envoyé un sms à Falorni pour le prévenir et lui témoigner de son soutien, dont il s’est immédiatement prévalu. C’est pourquoi il a été impossible ensuite de dire qu’elle avait été hackée ou piratée. L’objectif était bien de faire une annonce publique pour celui qui est d’abord l’adversaire de Royal et qui, rappelons-le, est soutenu par la droite (si je ne m’abuse, au 1er tour, seuls 10% des électeurs de Hollande votent pour lui, mais 53% des électeurs de Sarkozy.)
      C’est donc effectivement assez grave car elle n’est pas censée prendre parti dans les élections ou dans la politique, surtout si c’est pour s’exprimer contre son mari.
      Les effets collatéraux sont désastreux. Autour de moi on ne parle que de cela, y compris les gens qui ne sont pas passionnés par la politique. Certains téléphonent pour se plaindre, d’autres pour poser des questions sur Hollande et son caractère (chez les personnes un peu âgées, c’est pris comme un signe de faiblesse de Hollande), cela détourne l’attention des vraies questions comme le "ni-ni" de l’ump qui établit le FN comme parti aussi républicain que le PS, cela déraille la campagne, notamment ici…

  6. Ping : La perruche Royal n’est pas encore sur son perchoir (et c’est tant mieux) « les échos de la gauchosphère

  7. Entièrement d’accord avec Salomé.Votre tolérance va un peu trop loin Juan.
    Je vous suis depuisds longtemps et c’est la première fois que je suis en total désaccord avec vous

  8. Je cite Eric Raoult qui applaudit de vulgarité le t’ouïte de VT :
    « Cette nana-là, elle en a ! »

    Le poids des sots, le choc des blaireaux !…

    ***

  9. Non vraiment c’est (bien trop) gentil pour elle
    mais pour le lecteur "normal" c’est un message de soutien à
    l’adversaire (dissident) du candidat Présidentiel.
    C’est vraiment ‘moche".

  10. Sans intérêt, vous l’avez dit. Il n’y a aucune raison pour qu’une femme, qu’elle soit compagne ou épouse, n’ait pas droit à a sa propre opinion politique, fut-elle la compagne ou épouse du Président de la République, même si je ne partage pas son avis.

    Le temps de l’allégeance aux convictions de son "homme" devrait être depuis longtemps obsolète. Et cela me semble bien plus important que le choix souhaité, même si cela pourrait relever d’une manipulation quelconque comme semble le penser l’une de mes amies blogueuse.

    Ceci dit, il y a bien plus important Juan, et dont vous hésitez visiblement à parler :

    Uranium du Niger : Hollande soutient la Françafrique et le lobby nucléaire

    http://observ.nucleaire.free.fr/

    Et à ce sujet là, je n’entends que… du silence de votre part. Et c’est cela qui me choque. Profondément. Vous occultez les vrais sujets depuis que Hollande a été élu par peur du résultat des législatives en mettant des oeillères sur l’avenir de l’humanité.

    Alors ne me dites pas "plus tard", parce que le changement, cela devrait être maintenant.

    Le seul programme digne d’intérêt, intelligent, ferme et abouti sur l’écologie était celui de M. Mélenchon. Cela aussi, vous l’avez soigneusement occulté.

    JMMDT

    • @jmemeledetout, Alors ça y est c’est reparti sur la vraie gauche et la fausse? Tout ça est de la faute de Juan sans doute?
      Mélenchon s’est pris une casquette, je fais partie de ceux qui le regrettent même si c’était prévisible , mais SVP passez plutôt votre colère sur les blogs de droite ou du FN.

  11. Vous êtes dans votre rôle de patron de blog Juan….
    du recul du recul..

    C’est lundi que je ferais mes comptes !
    - J’ai fait de la mousse sur un épiphénomène
    - mes craintes sont fondées : la boulette devient faute

  12. Ces subtilités ("l’encouragement sans soutien" ?) ne seront d’aucun effet: ce tweet sera perçu comme un encouragement politique, et constitue donc une faute politique, qui ne restera pas sans effets- sans doute la première erreur de communication de Hollande, qui n’en avait commis aucune jusqu’à présent, et cela du fait de quelqu’un qu’il ne contrôle pas.

    Cette affaire va venir parasiter totalement la communication politique du PS d’avant le 2 ème tour, qui devait être axée sur le "ni-ni" de l’ UMP vis-à-vis du FN, sujet qui va maintenant être totalement éclipsé: c’est idiot, mais c’est comme ça, et Mme Trierweiler, qui est journaliste, le sait parfaitement; désormais, jusqu’au 17 juin, on ne parlera plus que de la législative de La Rochelle.

    Que la compagne du Président ne partage pas tous ses choix politiques: pourquoi pas? Mais qu’elle manifeste publiquement ses divergences pose manifestement un problème.

    • C’est quand même bizarre qu’un tweet de Valérie Trierweiler soit une erreur de communication de François Hollande. Ça prouve que notre société a encore bien du chemin à faire pour que les femmes y soient considérées comme des citoyennes à part entière, comme des personnes autonomes. Valérie Trierweiler s’exprime, mais c’est François Hollande qui fait une erreur de communication.

  13. @ jmemeledetout

    Il ne s’agit pas d’une question de féminisme: personne n’a jamais rien su des opinions politiques de Monsieur Thatcher ou de Monsieur Merkel..

    • Il ne s’agit pas d’une question de féminisme M. Arié, il s’agit d’une question de droit humain élémentaire, celui du droit de s’exprimer. Personne n’est né avec un diplôme de journaliste, ni avec une fonction étatique qui n’existe même pas sur le plan légal, ni avec une blouse blanche :-)

      Monsieur Thatcher ou Monsieur Merkel auraient eu pour moi aussi bien le droit de s’exprimer. Ne vous servez-vous pas vous-même de votre notoriété pour faire passer vos idées dans les medias ou commentiares avec lesquelles je suis d’ailleurs rarement d’accord ? Je ne vous enlève pas ce droit. Pourquoi voulez-vous l’enlever à une autre personne ?

      • C’est le même principe que pour les ministres: chacun a droit à son opinion, qu’il est libre d’exprimer en privé. En revanche, à partir du moment où on est une personnalité publique, on n’a plus une totale liberté de parole.

  14. Proche de combat, cela me parait bien excessif au regard de son aura nationale ou même régionale. Ce qui est le plus détestable dans ce twitt, c’est l’image de la politique qu’il donne, et celle du PS, notamment.
    http://icezine.wordpress.com/2012/06/12/quand-on-est-loin-detre-loin-detre-royal/
    Et bien plus encore, c’est aussi donner le bâton pour se faire battre…. sans parler de l’image de la femme. Le professionalisme passe ici largement au second plan

    • On se demande bien pourquoi un tweet de quelqu’un qui n’est ni membre d’aucun parti, ni membre du gouvernement donnerait une image de la politique, notamment du PS.

      • conséquences que le microcosme politicomédiatique va donner à ce tweet, justement. Souvenons nous de toutes les réactions qu’ont suscités les actions des conjoints et surtout conjointes de dirigeants et politiques (car là aussi , il n’y a pas égalité)

  15. Je suis navrée Juan, mais là je ne suis absolument pas d’accord avec vous. Ce n’est pas sans importance, l’UMP va s’en donner à gorge déployée, est-ce bien nécessaire? D’autre part, même si Mme Trierweiler n’a AUCUN rôle politique, elle est – pour le moment – la compagne du Président. Elle devrait user un peu de jugeote. Mais j’ai la conviction qu’elle s’est exprimée plus pour gêner Ségolène Royal que pour encourager Olivier Falorni. C’est une réaction de No 2 dans la vie d’un homme qui est complétement stupide. Il a eu une vie avant elle, et elle ne peut pas l’effacer…. Complétement débile.

  16. Curieux de connaître l’éventuelle influence d’un électeur de cette circonscription dans ce tweet: le retraité de l’île de Ré.

  17. Je ne suis pas d’accord avec vous Juan. Celà n’arrive pas souvent, mais là, je vous trouve très amène avec VT. Ce tweet est humainement et politiquement une faute : une faute à l’égard de FH puisqu’elle le contredit sur sa politique, elle qui n’est pas une femme politique et qui n’est pas une élue, une faute à l’égard de ceux qui ont voté FH qui n’ont pas envie de l’entendre ou de la lire, car elle n’est rien politiquement pour eux, une faute à l’égard des socialistes qu’elle a mis dans le plus grand embarras, une faute à l’égard de SR qui a oeuvré pour la France plus qu’elle ne l’a fait elle-même jusqu’à aujourd’hui.
    La droite a beau jeu de se moquer de nous, de FH, du président normal : après toutes les critiques portées sur NS et sur sa propention à mettre sa vie privée en spectacle, VT a fait de même.
    Mauvais celà, très mauvais même. Dommage après un quasi sans faute pendant le premier mois.

  18. Incompréhensible tout ce psychodrame entretenu autour d’un tweet personnel, qui n’avait à priori rien d’outrageant ni d’offensant pour Mme Royal; puisqu’il était envoyé par une personne qui n’occupe aucune fonction officielle au sein du Parti socialiste à un candidat dissident sous le coup des pressions de toutes sortes, des dénigrements, voire des injures depuis dimanche.

    Évidemment il en faudra du courage à monsieur Falorni…

    Qui pourrait raisonnablement soutenir le contraire?

  19. Le choix, le moment, la manière et le contenu du message sont tout sauf anodins.

    Depuis un mois, je sentais l’air de la République bien plus sain et c’est aussi l’impression que recueillais autour de moi Depuis ce matin, en plus d’outragée (je n’exagère pas, j’ai voté pleine d’espoir d’un changement des comportements pervers) je crains le pire de la part de cette pauvre femme.
    Si elle est malade, je peux compatir fraternellement avec elle tout en lui conseillant de se soigner. Nous n’avons plus besoin de scandales minables qui secouent les esprits et nous font oublier ou nous détourner de l’essentiel.

    L’essentiel est la mise en pratique rapidement des soixante propositions du programme que j’ai voté, et avec moi de million de concitoyens, sans enfumage ni interférences malveillantes ou malvenues.

    Moi aussi, je dis : "Dommage après un quasi sans faute pendant le premier mois."

  20. Ben ca montre que FH a un gout pour les compagnes a moitie "folles dingues"… C’est clair que ca rend la vie plus interessante!…

  21. Pour une fois Juan, je ne vous suis pas du tout. Ce n’est pas faire preuve d’indépendance de lâcher ce tweet, c’est un manque de respect élémentaire. Cette femme manque complètement de retenue. On a eu droit à deux boulets pendant cinq ans avec l’autre idiot et au bout d’un mois de normalité, on doit subir un autre boulet. Je suis écoeuré. Madame Royal ne mérite pas cela parachutée ou pas. Au niveau politique, je pense que c’est une faute. Personne ne va l’oublier ce tweet et surtout pas à gauche. Il y avait d’autres façons de faire sans que le monde entier soit au courant. Et ne surtout pas comparer Trierweiler à Danielle Mitterrand, la tweeteuse excitée manque singulièrement de classe et ses histoires sentimentales sont d’une banale médiocrité. Bref, aujourd’hui, je me dis que rien ne changera vraiment. Gros malaise, une pointe de dégoût…..

  22. Et bien voilà mon cher Juan. Votre Président (qui est aussi le mien au passage) se retrouve dans les mêmes situations incontrôlables que son prédécesseur.Je note votre indulgence pour FH.

    • Indulgence ? Je pense qu’on n’a pas fini de digérer les excès de la précédente présidence au point de ne plus distinguer l’accessoire de l’essentiel dans la suivante. Billet prochainement…

      • Bonjour Juan,

        Ce que je voulais simplement dire, c’est que nous sommes à une époque où l’information est incontrôlable grâce (ou à cause, c’est selon) aux réseaux sociaux. Vous-même, y contribuer avec votre blog qui consistait à épier et dénoncer les moindres geste de Sarkozy.

        Et oui, indulgence envers FH. Objectivement, je pense que vous n’auriez pas traité l’information de la même façon avec Sarkozy. Cela dit, je vous rejoins sur le fait que cette non information n’amène rien de bon dans le débat et au contraire masque les problèmes de notre pays.

        Bien à vous
        un UMPiste

        • Indulgence envers FH ? Il est coupable de quoi, FH, dans cette affaire, puisqu’affaire on veut qu’il y ait.

          • Bonsoir ZapPow,

            Coupable? Ce n’est pas ce que j’ai dit. Mais, s’il vous plaît, ne faites pas l’autruche. Cela rebondit indirectement sur la présidence et son style dit "normal". Lisez les journaux (Libération et le Monde notamment)!
            Cela dit, j’apprend en écrivant ces lignes, que Mme Trierweiler annonce que son compte a été piraté (à l’insu de son plein gré). Permettez-moi d’émettre certains doute 48h après…

  23. @ Juan

    Êtes-vous naïf au point d’imaginer que Valérie Trierweiler ignore la différence entre un coup de fil d’encouragements à Olivier Falorni, qui serait le seul à en avoir connaissance, et un tweet que des millions de gens ont lu dans l’heure -et qu’elle n’a pas choisi en connaissance de cause?

  24. Peu importe le tweet, c’est ensuite ses répercussions, et elles sont énormes. Beaucoup de gens réagissent viscéralement, sur le mode 1e femme insultée par la 2e femme. Et ça a passé nos frontières:
    "Fin de la présidence normale"
    http://artgoldhammer.blogspot.fr/2012/06/normal-presidency-ends-cat-fight-begins.html
    " La 1e dame contre l’ex du président"
    http://www.spiegel.de/politik/ausland/frankreich-first-lady-bringt-praesident-hollande-in-bredouille-a-838421.html#ref=nldt

  25. Valérie Trierweiler n’ignore pas qu’un tweet sera vu par des milliers de personnes et c’est une véritable bombe puante qu’elle a lâchée en l’envoyant. Il s’agissait pour elle 1) de blesser Ségolène Royal intentionnellement au moment où celle-ci venait de rendre public le soutien de François Hollande 2) d’attirer l’attention sur elle. Je pense qu’elle a un grand besoin d’aller se faire soigner ou voir par un psy (ceci ne se vaut pas être une insulte) car un tel comportement est celui d’une adolescente de 14 ans, une crise de jalousie, petite histoire entre l’ex-copine et la nouvelle copine qui veut marquer son territoire… C’est comme mauvais un épisode d’un mauvais feuilleton télévisé. Je n’avais à vrai dire aucune opinion sur elle jusque là car vivant depuis longtemps à l’étranger et ne la connaissant pas. Mais par ce qu’elle vient de faire, je vous assure que mon opinion est maintenant bien en dessous de zéro. Elle a révélé sa stupidité, son inélégance, son manque de retenue, sa bassesse et je passerai sur tous les mots "impolis" qui me viennent en tête. Mais surtout, je suis maintenant très inquiète pour François Hollande dont je suis une fervente supporter depuis le début car on ne peut pas même pas affirmer aimer un homme et lui faire un coup pareil. Même en amour, tous les coups ne sont pas permis. Quant aux répercussions politiques, et il y en aura, elles seront catastrophiques pour FH. L’opposition ne va pas se gêner de faire de François Hollande sa risée. À Valérie Trierweiler qui cherche un nouveau titre pour remplacer Première Dame, j’ai maintenant quelques suggestions mais elles ne sont pas publiables ici….

  26. D’accord avec MYOS.
    C’est incroyable de ne pas voir l’irresponsabilité de la compagne du président. Hollande est complétement ridiculisé. Et si par malheur, c’est un coup concerté, alors là, c’est encore plus grave, car cela voudrait dire qu’Hollande prend ses électeurs pour des "gourdes..". A moins que ce soit un coup de la clique des retraités PS de l’île de Ré contre Ségolène Royal. Personnellement, toute cette affaire me scotche et me navre définitivement.

  27. Et là où on avait commencé à croire que François Hollande était sérieux on constate qu’ il choisit des femmes qui pensent qu’ en s’ accrochant à un homme politique leur opinion aura enfin du poids. Est-ce qu’ il y a aujourd’hui des présidentiables Français capables d’ être cjoiss par des femmes d’ un niveau supérieur à celui de Nafissatou Dialo? Car le niveau des première dames de France réflète bien celui des Présidents ou presque Présidents les dernières années.

  28. Juan
    Après plus de 5 ans de commentaires fins et intelligents que vous avez écrits pour faire vivre vos engagements (que je ne partageais pas toujours, peu s’en faut), vous venez, là, de commettre votre première énorme gaffe (votre Fouquet’s en quelque sorte) : vous défendez l’indéfendable, c-à-d la vulgarité d’une femme qui étale sa mesquinerie et sa jalousie au grand jour, une mégère que notre Président se doit de très vite apprivoiser avant que les humoristes du monde entier n’en fassent leur choux-gras en l’absence de celui qui les a alimentés depuis 2007 !

  29. Méfions-nous de dire un peu trop vite que c’est une affaire sans intérêt !
    Nombreux ont été ceux qui disait cela lors de la 1ère affaire de DSK avec sa secrétaire à Washington …

  30. la journaliste politique donne sa position c’est normal, la compagne du président n’a elle aucun compte à rendre semble t-il. Opposée au choix présidentiel elle prend toutes les libertés. Dur à avaler au moment où il faut serrer les rangs, voter utile au 2ème tour. Cette femme là méconnait les règles élémentaires de la politique et du savoir vivre à deux.

  31. Ce sont des choses qui ne se font pas .Madame Royal est la mère des quatre enfants de Monsieur Hollande. Que Valérie Trierweiler ne l’oublie pas! Il faut avoir la décence, au moins, de ne pas égratigner celle qui est la mère des enfants de son compagnon François Hollande. Cette intervention indigne et indécente sur le tweet a pu blesser aussi les enfants.

    les Rochelais, j’espère, éliront Madame Royal sur ses valeurs de femme honnête, combative, au service des autres. Mr Falorni peut prétendre aux voix du FN et de l’UMP !

    il faut rappeler que :
    1) Madame Royal n’est pas une parachutée puisque Présidente de Région Poitou-Charente ;

    2) Madame Royal a été investie après le départ d’UN député sortant et selon le règlement du PS, seule une femme pouvait se présenter à sa place;

    3) en cas d’affrontement de 2 candidats de gauche au 2ème tour, seul celui ou celle arrivé en tête doit se maintenir.

  32. C’est peut-être plus simple que ça.
    Vous imaginez si S.Royale est élue députée . Elle sera désignée présidente de l’Assemblée et on la verra plus dans les médias que la compagne du Président.
    Qui sera alors la première dame de la République ?

  33. Depuis hier, j’avoue ne pas être très bien. J’essaie de prendre du recul en me disant que ce n’est pas si grave, que ça va faire l’actu pendant 48 heures et qu’on va passer à autre chose. Mais, j’ai un peu de mal quand même. La droite s’est engouffrée dedans. Cela l’arrange, cela lui évite des sujets bien plus graves, reconnaitre et d’admettre ses rapprochements évidents avec le FN.
    En plus, je crains que ce ne soit pas le seul dérapage de VT. Si SR est élue et si elle monte au perchoir, son omniprésence dans le paysage politique et près du Président, va titiller la forte jalousie de la compagne de FH et la faire déraper encore.
    Si SR n’est pas élue, alors là ce sera une autre affaire… L’avenir "privé" de FH va connaitre des zones de turbulence.
    Mais qu’est ce qui lui a pris? Quand on a une compagne comme elle on a pas besoin d’ennemi…….

  34. @Juan : vous ne vous demandez pas ce qu’a pu ressentir SR quand on l’a informée de ce tweet ?
    Et ce qu’elle ressent encore car elle ne peut pas ouvrir un journal, écouter une radio ou regarder une TV sans qu’on le lui rappelle ? Vous ne pensez pas non plus aux enfants (des deux côtés) ?

    • @Estelle92, On a vu sa tête lorsqu’en pleine déclaration à la presse à la Rochelle en compagnie de Martine Aubry et de Cécile Duflot on lui a remis un billet relatant certainement les derniers "exploits" de VT . Elle aura vraiment connu toutes les humiliations .
      Et si désormais pour écrire "télévision" on ne peut plus écrire "TV" ça va être coton ! lol

  35. Lâchez vous, lâchez vous…
    car cela vous fait du bien d’autant que visiblement beaucoup d’entre vous en ont bien besoin, et paraissent désoeuvrés!
    Je reste donc poli…
    Mais à mon avis l’analyse de ce raptus est simple car son contenu politique est nul , aussi nul que sont grandes pour les médias et les assoiffés de sensationnel, ses conséquences politiciennes.
    Cet événement traduit la jalousie , la haine et surtout la bêtise de l’intéressée-coupable.
    F.H. ne devrait pas trop tarder à reprendre son costume de Président "normal" et, à mon avis, renvoyer sa 2ème compagne dans ses foyers et ses terrains de jeu antérieurs, ceux du féminisme aigri et du journalisme chez Paris-Match.
    Et j’ose croire encore qu’il n’y a pas qu’en Corse et autour de la méditerrannée que de telles pratiques restent de bon aloi, dans un sens comme dans l’autre ( car je suis aussi de cette façon un vrai "féministe").
    José Pollini
    NB: c’est la première fois que j’interviens sur ce blog et je ne suis en rien un habitué de tels débats sur le net…

  36. Certaines réactions sont quand même extraordinaires, surtout quand elles proviennent de femmes.
    Le tollé généré par le fait qu’une femme exprime des opinions différentes de celle de son mari, montre que quoi qu’on dise, l’égalité homme/femme n’est pas rentrées dans les têtes, et que beaucoup considèrent finalement la femme comme toujours assujettie à l’homme.
    Valérie Treiweiller n’est rien. C’est une personne privée. Elle n’a pris aucun engagement envers qui que ce soit. Elle n’a aucun lien officiel, ni avec le PS, ni même avec son compagnon. Elle refuse d’être liée par cette pseudo fonction de 1ère dame.
    Mon épouse, n’a pas tout à fait les mêmes opinions politiques que moi. Quand elle s’exprime devant des tiers, pas forcement des amis proches, et qu’elle contredit les opinions que j’émets, je ne me sens pas humilié, car elle en a le droit et que je me considère pas comme responsable de ce qu’elle dit. Si je m’y engageais, d’ailleurs, j’aurais droit à une belle remontée de bretelles.
    Quand le mari de NKM, exprime des opinions de gauche, personne ne trouve rien à dire.
    De nouveau, c’est un acte pour briser cette idée rétrograde de pseudo monarchie que nous avons attaché à la fonction présidentielle, et dont il faut se défaire.

    • +++

      C’est ce que j’ai dit plus haut en d’autres termes. C’est quand-même effarant qu’on en revienne au temps de Cro-Magnon sur le droit d’une femme à s’exprimer :-)

      De plus, ce tweet n’a que l’importance qu’on lui a donnée, il n’en a pas en soi. Ce sont les journalistes et les blogueurs qui en ont fait un drame national. Et après ils viennent se plaindre que ce drame existe… on croît rêver, avec tout ce qu’il aurait à dire d’important actuellement dans la société.

      Complètement insensé ces réactions. A croire que la peopolisation des medias a lobotomisé tous les journalistes et blogueurs pour en oublier l’essentiel et transmettre leur virus au peuple.

      Je viens d’écouter la video d’une journaliste belge qui déverse sa bile pendant 20 minutes sur VT et qui va jusqu’à la renvoyer au choix des assiettes de l’Elysée… et à une affaire de jalousie ou d’états d’âme comme dans certains commentaires de ce blog.

      Et même, encore une fois, si je ne suis pas d’accord avec le choix de VT, elle a le droit de l’exprimer. C’est fou comme la démocratie s’arrête dès qu’on touche à la monarchie.

      http://videos.lesoir.be/video/2041543064as.html

      Consternant.

  37. @ tebruc
    "surtout quand elles proviennent de femmes"…parce que nous serions une communauté à part….vous justifiez en qq mots ce que vous dénoncez après!!

  38. C’est bien une journaliste de Paris-Match….Elle ne vaut pas plus.
    Elle a bien fait d’écrire cela pour donner du grain à moudre aux pies de l’UMP; Pécresse,nkm,Marano ,Dati et toutes les autres

  39. Ségolène Royal serait battue dimanche par le dissident socialiste Olivier Falorni, 42% à 58%, dans la 1ère circonscription de La Rochelle, selon un sondage Ifop/Fiducial pour France Bleu La Rochelle, Sud Ouest et France 3 Poitou-Charentes réalisé lundi et mardi, soir avant et après le tweet de Valérie Trierweiler.

    Il faut aussi ne pas oublier que, même si elle était élue, ce sont les députés qui élisent le/la Président(e) de l’ Assemblée, que d’autres socialistes ont déjà annoncé qu’ils seraient également candidats, et que les ségolènistes sont loin d’être majoritaires au PS.

  40. IL FAUT RAISON GARDER….Soutenons Valérie ; Votons Forlani

    Imaginez une réception officielle à l’Elysée de la Reine d’Angleterre ou d’un Chef d’état…….

    Que penseront-ils des présences de l’ex (Présidente de l’Assemblée nationale) et de l’officielle (compagne d’Hollande).?

    Imaginez l’incident diplomatique si l’une est appelée Mme Hollande par erreur ?

    Quelle serait l’état d’esprit des convives et surtout des principaux intéressés ?
    C’est sûr il y aurait des "coups en vache" dévastateurs de Ségolène.

    Ségolène s’était désistée pour Hollande aux primaires socialistes en échange de la Présidence de l’Assemblée nationale; c’était le deal secret du moment.

    Moi Président de la République, je séparerais ma vie privée de ma vie publique !!!
    La situation reste embrouillée, Hollande nous montre sa faiblesse en faisant le mort.

    Les chefs d’état doivent rigoler du « French Dallas » et on est la risée de la presse étrangère

    C’était sans compter avec Valérie Trierweiler qui est une femme de caractère: on ne peut que lui donner raison surtout que Ségolène lui a déjà donné, nous dit-on, quelques coups précurseurs.

    Sans conteste c’est une femme de tête indispensable à Flambi et utile indirectement à la France.

  41. SEGOLENE BATTUE…sondage Le Monde….42%–58%

    En bref : Ségolène Royal serait battue par Olivier Falorni au second tour des législatives (42%-58%), selon un sondage réalisé avant et pendant l’affaire du tweet de Valérie Trierweiler.

  42. C’est bien, comme ça on rentre comme des toutous dans l’indignation que les médias veulent qu’on ait…
    Nonobstant que je n’approuve pas ce tweet, ce n’est pas comme si il n’y avait pas d’autres raisons de s’indigner : je me tais depuis des mois mais j’en ai assez.
    Le FN s’installe tranquillement, soutenu par un parti qui n’a plus de droite que de nom.
    Des agressions sauvages contre des musulmans et des juifs se multiplient…
    Et on fait quoi?
    Des gens crèvent de faim dans une démocratie soit-disant riche
    et on fait quoi?
    on commente un tweet?

  43. Vous voulez un scoop ? Et bien tout cela me fatigue, ainsi que les exégèses tirées de toute cette histoire. Et les électeurs du bon peuple ? Ils n’arrivent à plus rien y comprendre, voir autant d’énergie gaspillée et se demandent à quoi on joue. Alors qu’il y a tant de sujets plus graves à aborder, d’abord pour l’avenir de la France, donc d’eux-mêmes : Juan nous en d’ailleurs fait la liste…
    Et comme je l’ai déjà écrit si ce n’est pas Ségolène Royal la Présidente de l’Assemblée nationale, ce sera un autre socialiste…Jean Glavany par exemple ?

  44. ça recommence ! le pot de confiture touillé en cachette va lui retomber dur sur la tête !

    à la liste des pertes causées par le tweetweilergate, il n’y aura pas que Ségolène Royal !

  45. Bon, si vous voulez que Valérie Trierweiler la ferme, il n’y a qu’à lui offrir un poste de fonctionnaire, ou de ministre, parce qu’enfin, ce sont les seuls qui soient vraiment tenus à un devoir de réserve. En dehors de ça, ses interventions peuvent ou pas être de votre goût, mais elles sont légitimes.

    Et tous ces balboas à propos de journalistes qui ne doivent pas prendre position, on lui a retiré justement le droit de faire du journalisme politique, et, pour autant que je sache, je ne me souviens pas qu’on ait jamais demandé à un Rioufol, par exemple, de ne pas prendre position.

  46. Je n’étais pas là hier ni avant-hier
    Bon, un tweet = gazouillis = bruit léger et doux (dixit mon Robert), mais d’après mon Colin, a twit = a foolish or stupid person or idiot. So, has a twit tweeted, or a tweetter twited ? That is the question…
    Ma première réaction a été de penser, comme Juan, que VT a parfaitement le droit d’exprimer sa pensée en tant que personne privée, même si un SMS ou un coup de fil aurait été plus approprié.
    Mais au final, le résultat est que si V.T. avait au départ quelques dizaines de milliers de "followers", "traqueurs" ou autres suiveurs, elle a aujourd’hui des millions de "détesteurs".
    Espérons que la prochaine fois, elle tournera 7 fois son i-machin dans sa poche et ses doigts avant de s’en servir…
    Question subsidiaire (mes excuses à Lianne) : étaler son égo en public relève-t-il plus d’une mentalité "pré" ou "post" ado que d’une personnalité "adulte" ?

Les commentaires sont fermés.