Frankfort, un an après les mensonges


Il y a un an, une nouvelle qui choque, des raccourcis, un billet qui suscite des réactions agressives, des relents xénophobes, la nausée.

Un an plus tard, une information, en fait un démenti. Discret comme tous les démentis. La rage.

Bibi le dit mieux que d’autres et qu’ici, simplement.

A lire ici.

Publicités

8 réflexions sur « Frankfort, un an après les mensonges »

  1. Vous mélangez tout. Des centaines d’agressions sexuelles ont eu lieu en Allemagne (470 plaintes pour la seule ville de Cologne) et ont, essentiellement, été commises par des hommes musulmans sur des femmes européennes.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Agressions_sexuelles_du_Nouvel_An_2016_en_Allemagne

    Si ça vous intéresse, vous trouverez quantité de sources différentes sur ce sujet. Car ce sont des faits. Vous pouvez essayer de les nier, de faire croire qu’il s’agit de bobards venus de gens haineux; malheureusement pour vous, la vérité n’est ici pas négociable.

    Votre histoire de Francfort n’est que la dernière tentative d’un système aux abois pour essayer de brouiller les cartes et continuer de faire avaler la pilule de l’invasion démographique aux européens.
    Et vous, au lieu de vous ranger aux côtés de ces femmes, vous préférez vous faire le relais du grand capital et des ses officines de propagande médiatique.

  2. Et oui, la fameuse montée d’émotion collective sur des sujets chauds du moment…

    Nous sommes dans un grand bain de mousse médiatique (ah mince, je suis obligé de dire « les médias »)..

    …..et pendant ce temps là murissent gentiment de futurs vrais gros scandales dont on entendra parler dans quelques temps…..

    Il est d’ailleurs assez drôle de constater qu’une info sorte incomplète ou tronquée, je ne sais d’où, ni comment, et qu’elle soit reprise en boucle par la profession sans être jamais creusée.

    C’est assez étonnant parfois..Mais bon…..

  3. Vendre à tout prix du papier pour faire du blé (ou limiter les pertes) , ou faire de l’audimat pour un spot de pub vendu au meilleur prix, n’incite pas vraiment à s’apesantir sur des sujets chiants à suivre, ou un peu compliqués à comprendre, ou de cycle plus long

    Toujours le très court terme, l’instant. Si on réussissait à capter la montée d’adrénaline collective, journalière, générée par les médias, par les politiques, en particulier Macron et Trump (héhé)….on pourrait vraisemblablement fournir l’énergie d’une ville comme Besançon toute l’année..

    NB : je préviens que le premier qui me pique mon idée …………

  4. Voila qui prouve un peu plus ( si c ‘est utile) pourquoi les médias sont critiqué.
    Maintenant, un média avoue avoir menti? quand, avant ou après, est’ ce un hasard si Merkel , qui est en perdition dans les sondages doit se présenter devant les électeurs!!!
    Voila un démenti qui tombe bien.
    Prenons garde de ne pas tomber nous mêmes dans le piège de tous commentaires qui va dans le sens de nos pensées .

  5. Mais Bild c’est de la m…. De la presse people de la presse à scandale …..quel gâchis …

      1. Stan
        Il y a une presse de la rumeur, du sensationnel…qui ne représente pas le journalisme et qui n’est pas du journalisme…
        Nous avons les nôtres en France…c pas plus glorieux…
        Du vent qui comme vous le dites fait bcp de blé….

  6. Je me rappelle surtout qu’à l’époque, il avait fallu une semaine pour que l’évènement soit évoqué dans les grands médias… pudeur liée à la crainte de faire « monter le FN » et totalement contreproductive.

    Sinon, comme évoqué plus haut, il y a des centaines de plaintes enregistrées, dans plusieurs régions d’Allemagne

    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/allemagne-le-nombre-d-agressions-du-nouvel-an-reevalue-a-la-hausse_1756705.html

Les commentaires sont fermés.