Libé et sa couverture de trop ?


Je ne sais pas combien il y a de Noirs, de Jaunes et de non-Blancs en général à la tête de Libération. Sa une du jour, ce jeudi 31 mai 2012, n’a pas été appréciée par mes confrères Romain et Dagrouik de Politeeks.

Comme le dit à juste titre Politeeks avec d’autres mots, c’est plutôt sur les questions d’accès et de questionnement de la légimité culturelle, de la fermeture des élites à d’autres couches sociales et culturelles que l’on aurait aimé entendre ce journal.

Je suis partagé.

Libération commet effectivement une belle erreur en réduisant la question de la diversité dans les cabinets ministériels sur le simple terrain de la couleur de peau. Le raccourci est même détestable car, au fond, le journal veut embrasser plus largement dans le reste de son dossier.

Mais Libération vise juste sur un point au moins. La République n’incarne qu’insuffisamment la diversité de sa population. Le « système » est quasi-confisqué.

Dans les cabinets ministériels comme ailleurs.

 

Publicités

14 réflexions sur “ Libé et sa couverture de trop ? ”

  1. le problème c’est aussi qu’ils sont formatés et donc interchangeables , qq soit le ministre
    c’est pas une elite , c’est du clonage

  2. Origine du journal le libé en 1973
    Résistance et Libération
    sous sarko : sage et docile car plus il est censuré plus il se laisse faire même si il grogne de l’intérieur parfois.
    après sarko : titre CHOC et CATACLYSMIQUE. La dénonciation et l’information retrouve peu à peu de sa voix.
    C’est bien gentil, mais si c’est ça être journaliste alors pourquoi faire d’aussi longues études, se considérer comme une élite. On ne vous demande pas d’être tous et toutes des reporters sans frontières, de guerres.
    Mais au moins de nous protéger un peu plus, de rester correct avec vos lecteurs. Leur confiance mérite d’être une valeur plus importante que le gain financier dégagé de ce procédé.

    Journaliste est un métier contraignant, mais au moins vous pouvez plus souvent vous coucher en ayant apprécié votre journée de travail.
    C’est un luxe.

  3. Ce n’est que l’image de cette mauvaise répartition homme/femme. Fallait-il ajouter de possibles couleurs différentes de peau, que ça ne changerait rien au problème. Que dirait-on, si on voyait plus d’hommes noirs ou autres et une seule femme même typée ?

  4. Cette couverture ne veut-elle pas plutôt dénoncer le manque de parité femme-homme ?

  5. Ce genre de comparaison, de tests, c’est une porte grande ouverte au communautarisme. Pour moi une société qui a réussi est une société où l’on ne remarque plus quelqu’un par sa couleur de peau, son sexe, son origine… C’est pas encore gagné !

  6. Straight white male, the lowest and easiest gaming character option there is.

  7. Une seule femme pour tous ces hommes ? Est-ce bien raisonnables? C’est de l’abattage en roulotte ou du poulet fermier ? Bénetton avait peint les moutons de toutes les couleurs en évitant le mouton noir rebelle, libé joue sur le transluside, comme le deviennent ses propres articles depuis la venue du Baron Rotchild dans la majorité du capital… Un demi aveux pour une once d’oncertitude à venir ? La révolution est en marche… arrière. ARAMIS

    http://www.youscribe.com/catalogue/livres/litterature/romans-et-nouvelles/sale-temps-pour-les-faisans-687851

    1. …la révolution est en marche…mais pas la libération à la mode Libé ! A propos , un journal a-t-il une mission de Service Public par le devoir d’information dont il se targue ? alors de ce fait , n’y a-t-il pas conflit d’intérêt entre cette mission dite d’information ( je ne parle pas objective mais, espère seulement, honnête… ) auprès des lecteurs / acheteurs privés / publics ( par exemple dans certaines institutions publiques : hôpitaux , justice , écoles…etc… soucieux de mettre cette  » information journalistique  » ( forcément partiale ) à la portée du public en prenant bien soin  » de choisir  » les journaux évidemment aux dépens de concurrents et, à la place du public qui paie par l’impôt ces institutions ) ? Ceci n’est qu’une question à laquelle je n’ai pas de réponse claire mais dont je subodore des relents peu agréables entre les intérêts de tous , du baron au  » petit personnel  » journalistique en passant par les lecteurs / électeurs…

  8. J’avoue que c’est juste bizarre: on voit pas où ils veulent en venir…
    Après, il faudrait pas peindre tout en noir…oups…c’est de l’humour, je précise d’avance.
    je mange trop de clowns en ce moment…

  9. Qui est propriétaire de Libé? Qui a créé SOS Racisme ( titre ambiguë s’il en est)? Qui est pour l’immigration massive en France et pas dans son pays? Etc…Affinez vos recherches et un jour vous comprendrez mieux la réalité de ce monde.

    1. Demandez aux allemands ce qu’ils pensent de l’immigration: sans immigration, ils savent qu’ils disparaitront

  10. De toute façon, comparer les couleurs de peau est assez hasardeux, regardez Ségala, il n’est pas blanc de peau, il est plus que « bronzé ». De plus avec l’augmentation des couples « mixtes » la couleur de peau va se « diluer » du blanc au noir profond et là où mettre la séparartion entre blancs et noirs ?

Les commentaires sont fermés.